Ski de fond : un nouvel entraîneur pour les Norvégiennes

ski de fond, Falun, classique, sport d hiver, Bjoergen

SKI DE FOND – Ole Morten Iversen a été nommée entraîneur de l’équipe féminine de ski de fond de Norvège. Ancien coach des Suédoises, il est aussi le père du fondeur Emil Iversen.

 

Il y a quelques semaines, Roar Hjelmeset, entraîneur de l’équipe féminine de ski de fond norvégien, annonçait qu’il quittait son poste. Depuis, son second, Sjur Ole Svarstad, a pris la même décision. L’équipe de Therese Johaug et Heidi Weng se retrouvait donc sans coach.
Vidar Loefshus, directeur sportif du fond norvégien, a aussitôt commencé à récolter les CV de différents entraîneurs et c’est Ole Morten Iversen qui a obtenu le poste, comme l’a annoncé la fédération lundi après-midi sur son site Internet.

Les Norvégiennes, après les Suédoises

Ancien coach de l’équipe nationale féminine suédoise, avec qui il a remporté deux médailles d’or olympiques à Pyeongchang, Ole Morten Iversen est aussi le père du fondeur Emil Iversen avec qui il a longuement discuté avant d’accepter l’emploi en tant qu’entraîneur de l’équipe nationale. « Ce sera très intéressant à voir, je crois », dit le célèbre fils de l’entraîneur.

L’entraîneur de Northug pour l’assister ?

« J’y vais humblement et impatient de travailler avec cette équipe, confie Iversen en conférence de presse. Je m’attendais à avoir cette offre, mais j’ai pesé le pour et le contre avant d’accepter. Désormais, je vais m’attacher à développer le potentiel de chaque athlète de l’équipe. »
Vidar Løfshus, de son côté, assure que le nom d’Ole Morten Iversen étaient parmi les premiers sur la liste de candidats au poste d’entraîneur. Celui-ci sera peut-être assisté de Stig Rune Keen, ancien coach personnel de Petter Northug Jr, désormais retourné en équipe nationale de sprint.
Le nouvel entraîneur n’exclut pas non plus d’avoir une adjointe plutôt qu’un adjoint et même de travailler avec d’autres coachs, hors de la fédération : « je n’ai pas de problème si Pål Gunnar Mikkelsplass veut continuer de travailler avec Therese Johaug, affirme Iversen. En Norvège, que l’on soit un coach personnel ou en équipe nationale, on tend tous vers le même but, il y a moins de concurrence qu’en Suède sur ce point. »
Photo : NordicFocus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.