Ski de fond : un skieur franco-nigérian rêve de JO

SKI DE FOND - Samuel Ikpefan, skieur de fond du comité du Mont-Blanc, a un rêve : participer aux Jeux olympiques pour l’un de ses deux pays : la France ou le Nigéria.
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du moSki de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SKI DE FOND – Samuel Ikpefan, skieur de fond du comité du Mont-Blanc, a un rêve : participer aux Jeux olympiques pour l’un de ses deux pays : le Nigéria.

 

Rêve de Jeux olympiques en ski de fond

A 28 ans, Samuel Ikpefan a un rêve : participer aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin 2022. Ce spécialiste du ski de fond né à Annemasse d’une maman française et d’un père nigérian a la double nationalité et a grandi dans l’univers du sport.

« Dès mon plus jeune âge, mes parents m’ont transmis leur passion du sport et m’ont fait découvrir de nombreuses pratiques. De la natation au judo, en passant par le foot, c’est finalement dans le ski de fond que je m’investirai pleinement, après avoir obtenu de bons résultats nationaux dans chacun de ces sports », dit-il.

Entre un papa qui a fait les Jeux des Commonwealth en 1970 en athlétisme, un frère rugbyman au RC Toulon en Top 14 et champion de Pro D2, une maman et une soeur rugbywomen (5 fois championne de France avec Montpellier), Samuel Ikpefan a de qui tenir et aurait pu faire carrière sportive dans l’une de ces disciplines.

Mais le ski de fond a donc eu sa préférence. Avec une certaine réussite pour le néo-sociétaire du eLiberty ski team. « Tout en maintenant un niveau sportif régional, je souhaite m’investir pleinement dans un projet de longue date : participer aux Jeux Olympiques pour représenter l’un de mes pays, le Nigéria. Pékin 2022 sera donc mon objectif à moyen terme et de nombreuses échéances intermédiaires me permettront de m’y préparer », poursuit l’athlète qui a lancé une campagne de financement participatif pour récolter les fonds suffisants à construire sa saison et son projet…

Il devra donc gagner sa place en coupe d’Europe avant de prétendre à réaliser les minima pour les Jeux… et décrocher son ticket olympique !

 

Photo : Samuel Ikpefan

7 Commentaires

    Laissez un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.