Ski de fond | Visma : dans les coulisses de Toblach-Cortina

toblach cortina
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SKI DE FOND | VISMA SKI CLASSICS – Après la Marcialonga en 2017, La Diagonela en 2018 et la Birkebeinerrennet en 2019 et avant la Vasaloppet dans un mois, deux membres de la Team Frelons (équipe d’une quinzaine de fondeurs jurassiens) Baptiste Blondeau et Corentin Jacquot, avaient rendez-vous avec la superbe Toblach-Cortina ce week-end. Récit et photos d’une belle découverte dans les Dolomites.

 

Le ski de fond pour le plaisir

La Team Frelons est un groupe de 15 valeureux jurassiens qui a vu le jour en 2017 à l’occasion d’un déplacement en Italie pour participer à la Marcialonga. « Le but de cette équipe est avant tout de fédérer notre bande de copains skieurs avec pour objectif de découvrir tous les ans une nouvelle course populaire à travers le monde », commente un membre de l’équipe.

Après le Val di Fiemme et la Marcialonga en 2017, la vallée de l’Engadin et La Diagonela en 2018, la Norvège et la Birkebeinerrennet en 2019 et avant la Vasaloppet en mars 2020 deux membres de l’équipe avaient rendez-vous dans les Dolomites italiennes pour participer à la Toblach – Cortina  support de la 7e étape du challenge Visma Ski Classics. Récit d’un beau week-end de ski de fond.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

toblach cortina

J-2 : un long voyage

Après huit longues heures de routes et quelques pauses café le long de la route, nous voici arrivés à Toblach ou « Aaaahh Dobbiaco » (à prononcer avec l’accent italien) comme nous l’ont très bien rappelé les carabinieris du secteur nous voyant arriver chargés (je précise de matériel et non d’Epo) dans leur pays.

Puis c’est l’heure de découvrir notre sympathique hôtel (Hotel Simpathy) où nous en avons pris plein les yeux.

 

J-1 : test de skis

Après une bonne nuit de sommeil et 3 croissants au chocolat, il était temps pour nous d’aller chercher nos dossards et effectuer les premiers tests de skis dans la Toblach Nordic Arena Dobbiaco, bien connue des skieurs de fond puisqu’elle accueille chaque année deux étapes du Tour de Ski FIS.

toblach cortina

Ce fut l’occasion de croiser quelques compatriotes français à commencer par la Team Nordic Panthère également présente en Italie pour échapper à la pluie et la grisaille présentes en France.

Après un premier test dans la partie à l’ombre du parcours, nous décidons de prendre un peu de hauteur pour aller repérer la partie haute du parcours plus exposée au soleil, avec une très belle vue sur les fameuses Tre Cime di Lavaredo classées au patrimoine naturel mondial de l’UNESCO depuis 2009.

 

toblach cortina

 

Tests et choix de skis effectués, il est maintenant temps d’analyser le parcours de la course ainsi que son profil. « oh purée, mis à part deux belles bosses au 20e et 30e km, c’est que du plat. On a bien fait de pousser tout cet automne, ça va être facile en double poussée ! » Quelle erreur !

Sur ces belles paroles, nous voici donc partis en direction de notre hébergement pour y manger une bonne pizza. Vous trouvez que c’est cliché ?

toblach cortina

S’en suit une longue réflexion sur le choix de fart, nous avons fait un choix audacieux et nous décidons de passer quelques petits coups de téléphone à nos collègues du E-liberty ski Team et du ED System Bauer afin de voir si « on est dans le juste ».

Force est de constater que personne n’a pris la même décision. Entre les skis froids, fartés chauds ! Les skis chauds fartés froids ou les skis univ fartés chauds ou froids, nous voilà bien rassurés. La glisse va être compliquée demain.

 

C’est parti pied au plancher !

C’est le grand jour ! Direction le départ… « Equipe professionnelle que nous sommes, nous avons, bien entendu, toutes les autorisations nécessaires afin d’accéder au plus près du départ ! (on a posé la voiture à 200 m du départ la veille de la course pour être surs d’avoir un emplacement de choix 😉

Une fois arrivés, nous prenons le temps de regarder le départ de la course élite féminine dans laquelle la Jurassienne Roxanne Lacroix Cooklova (Team Bauer) était au départ à côté de Marie Kromer du team E-liberty. Nous rejoignons ensuite nos sas de départ, nous plaçons nos skis sur la ligne et hop, une dernière photo avec le sourire ».

toblach cortina

Au départ des Norvégiens, des Suédois, des Italiens, des Suisses… et donc des Français venus braver les 42 km de classique (euh… non ! de poussée !) de la course ainsi que les températures hivernales ressenties le matin de la course avec -5°C affichés au thermomètre accompagnés d’un joli soleil.

Idéal pour admirer les magnifiques paysages tout au long du parcours !.

Côté course, on notera la très belle « perf » de Corentin Jacquot, qui se paie le luxe de mettre John Kristian Dhal (triple vainqueur de la Vasaloppet) dans les rétros. Il termine donc à moins de 17,minutes du solide viking Andreas Nygaard vainqueur du marathon en 1h38 minutes soit une moyenne ahurissante de 25.7 km/h malgré 600 m de D+.

« Je suis plutôt content de ma course bien que j’ai été à contretemps tout du long en étant en chasse patate d’un gros groupe pendant 12 km en début de course, puis tout seul dans la dernière partie descendante de 10 km. C’est un parcours magnifique mais ultra exigeant en poussée où tu n’as pas un seul moment de répit pendant 42 km », commente le sociétaire de l’ESSS Montbenoit.

De son côté, le Chapeland Baptiste Blondeau redoutait cette première course de préparation en vue de la Vasaloppet après plus de 700 jours sans avoir remis un dossard sur le dos.

Soleil italien et ravitos

Après 8h de sommeil bien mérité et une récup effectuée à base de pizza, bières, cafés et glandage au soleil, les frelons se réveillent une nouvelle fois surpris par la clémence de la météo et ce soleil présent en masse sur les hauteurs des montagnes alentours.

Juste le temps pour eux de déjeuner avant de très vite rejoindre le point haut de la course pour y encourager la Toblach Cortina skating où une dizaine de Français étaient inscrits.

toblach cortina

Le Team Nordic Crédit Agricole ainsi que le Team Nordic Panthère ont été les grands animateurs de cette course comptant pour le circuit challenger de la Visma Ski Classics aux côtés du célèbre Tord Alse Gjerdalen et ses mythiques lunettes.

toblach cortina

Ils seront récompensés par une médaille en chocolat pour Paul Goalabre, une 5e place pour Damien Grasset et une 7e place pour Hugo Buffard.

Sur la course féminine superbe victoire de Céline Chopard Lallier, grande amatrice de champagne comme en témoigne la photo ci-dessous.

« Horrible de déboucher la bouteille de champagne… C’était ça le moment le plus dur  de la course rire »

toblach cortina

Du côté de nos valeureux frelons, « on retiendra de ce week-end une belle expérience, de bonnes rigolades, une ambiance de folie, une hygiène de vie irréprochable et… quelques courbatures ».
De quoi nous remonter à bloc pour notre prochaine étape du côté de la Suède et Mora où la Vasaloppet nous attend avec impatience.

A noter que « de nombreux autres frelons nous rejoindrons en Suède, histoire de terroriser deux trois vikings ! »

“Nous aimerions remercier chaleureusement le comité d’organisation de la Toblach-Cortina pour le très bon accueil sur place et la qualité de leur organisation, merci à eux” termine Corentin et Baptiste.

 

A lire aussi :

Johansson Norgren et Nygaard gagent la Toblach Cortina classique

Céline Chopard-Lallier gagne en Italie

Déjà 2000 inscrits pour la Toblach Cortina

Record de participation à la Toblach Cortina

 

 

Quelques photos du périples :

toblach cortina toblach cortina toblach cortina toblach cortina toblach cortina toblach cortina toblach cortina toblach cortina toblach cortina toblach cortina

 

Crédit photo : Visma ski classics et Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.