Ski de fond | Ylläs-Levi : Nygaard fait coup double

Nygaard, une, ski de fond, Visma ski classics

SKI DE FOND – Astrid Øyre Slind et Andreas Nygaard, qui s’assure le gain du général après la défaillance d’Eliassen, remportent l’Ylläs-Levi en Finlande. La neuvième saison de Visma Ski Classics est maintenant terminée. 

 

70 kilomètres pour finir l’hiver. 70 kilomètres pour remporter le classement général du Visma Ski Classics. 70 kilomètres depuis Ylläs pour rejoindre la localité de Levi, connue du monde du ski alpin pour sa piste Black slalomée chaque début de mois de novembre par les meilleurs spécialistes mondiaux. L’enjeu principal de cette douzième et dernière levée du circuit mondial des courses longues distances classiques était contenu dans le nom du grand vainqueur final de la saison masculine. Andreas Nygaard ou Petter Eliassen ? Ce qui était sûr, c’est qu’un Norvégien allait l’emporter au général

 

 

Première pour Nygaard, qui l’emporte à Levi

Si le titre de champion du Visma Ski Classics se jouait entre deux fondeurs venus du pays aux mille Fjords, un autre Norvégien s’est illustré en Finlande. Il s’agit de Morten Eide Pedersen, du Team BN Bank. Celui qui avait terminé à la troisième place de la Kaiser Maximilian Lauf en début de saison, s’est détaché dans la montée du jour, le Kukastunturi.

À partir de cette ascension, Pedersen s’est envolé tel un aigle affamé de victoire. Sensation qu’il n’avait plus connu depuis la Jizerska Padesatka 2018. Entre le Kukastunturi et Pyhäjärvi, lieu du deuxième point sprint de la course, il compte jusqu’à 30 secondes d’avance sur ses adversaires. Ensuite son avantage baisse de 10 secondes en passant par ce village d’à peine 6 000 habitants. D’ailleurs, il n’a pas connu cette sensation de victoire ce samedi. La faute au vainqueur du général de la saison…

 

 

Effectivement, si cette journée a été une galère pour Petter Eliassen, pointé à plus de deux minutes à la mi-course à Pyhäjärvi, Andreas Nygaard a offert sur la route de Levi un récital. Pedersen reprit par le peloton, il s’en est allé en solitaire dans la dernière montée du jour. Le coureur du Team Ragde Eiendom gagne après 70 kilomètres d’effort soutenu en Laponie en un chrono de 2 heures 58 minutes et 7 secondes, nouveau record de l’Ylläs-Levi. Øystein Pettersen et Øyvind Moen Fjeld suivent au classement de cette course.

De suspense pour la victoire finale au général, du coup, il n’y en eu pas du tout. Andreas Nygaard, porteur du dossard jaune, n’a pas eu à stresser, à batailler pour le conserver, Eliassen finissant seulement 31eme. Le Norvégien du Team Ragde Eiendom est champion du Visma Ski Classics pour la première fois après une troisième place en 2017 et une position de dauphin de Tord Asle Gjerdalen l’année passée. C’est un peu la victoire de la persévérance pour Nygaard, lauréat cet hiver de La Diagonela et de la Jizerska Padesatka.

 

 

Jeannerod dans les 15

Le Français Alexis Jeannerod, du Team de Lukas Bauer et meilleur tricolore de la saison, termine à la treizième place dans le même temps que Gjerdalen, double tenant du titre du général. Notons la 38eme place du Norvégien Erik Valnes alors que le Finlandais Iivo Niskanen est quarantième.

Jean-Marc Gaillard, qui disputait sa première course très longue distance, a explosé dans les vingt derniers kilomètres et termine 74eme. Gérard Agnellet est 60eme et Adrien Mougel 76eme.

 


Les vainqueurs masculins des différents classements

  • Classement général : Andreas Nygaard (NOR/Team Ragde Eiendom)
  • Classement du sprint : Anton Karlsson (SUE/Lager 157 Ski Team)
  • Classement des montées : Morten Eide Pedersen (NOR/Team BN Bank)
  • Classement du meilleur jeune : Torleif Syrstad (NOR/Team Koteng)
  • Nordic Trophy : Andreas Nygaard (NOR/Team Ragde Eiendom)
  • Alp Trophy : Petter Eliassen (NOR/Team BN Bank)

Slind, comme il y a une semaine

Si chez les hommes, cette course s’est apparentée à un face-à-face entre un athlète et un peloton, la compétition féminine s’est jouée groupée. Huit filles se sont très vite isolées à l’avant, en éclaireuses. Malheureusement, la Française Roxane Lacroix, neuvième aujourd’hui en Finlande derrière la légende polonaise Justyna Kowalczyk, n’a pas réussi à accrocher le bon wagon.

 

Norgren, Slind, Korsgren

 

Dans la dernière montée du parcours, à un peu plus de 10 km de l’arrivée, la Finlandaise Anne Kyllönen prend quelques longueurs d’avance. Effectivement, avec avec son fart accrochant sous les skis lui permettant de gravir la difficulté en pas alternatif, la médaillée d’argent olympique en relais à Sotchi, est plus efficace que ses congénère adeptes de la poussée simple.

 

Slind

 

Seule l’intenable Astrid Øyre Slind, en feu en cette fin de saison, arrive à la suivre dans un premier temps. Ensuite, la Norvégienne, championne du monde U23 en 2010 à Hinterzarton (Allemagne), a pris de l’avance, beaucoup d’avance. Slind remporte cette Ylläs-Levi en 3 heures 28 minutes et 1 seconde (record de la course également battu), une semaine après la Reistadloppet. Lina Korsgren et Britta Johansson Norgren, vainqueur du général pour la quatrième fois de suite, montent sur la boîte – à quarante secondes de Slind – de cette dernière levée de l’hiver en Visma Ski Classics.

 

 


Les vainqueurs féminines des différents classements

  • Classement général : Britta Johansson Norgren (SUE/Lager 157 Ski Team)
  • Classement du sprint : Britta Johansson Norgren (SUE/Lager 157 Ski Team)
  • Classement des montées : Astrid Øyre Slind (NOR/Team Koteng)
  • Classement du meilleur jeune : Sofie Elebro (SUE/Team Ragde Eiendom)
  • Nordic Trophy : Astrid Øyre Slind (NOR/Team Koteng)
  • Alp Trophy : Britta Johansson Norgren (SUE/Lager 157 Ski Team)

 

Le classement général des équipes de marques revient à la Team Koteng, troisième l’année dernière, et qui succède au Team Santander, quadruple vainqueur en titre.

 

Photos : Facebook Visma Ski Classics

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.