Ski nordique | Dopage : un test pour détecter les transfusions sanguines ?

ski de fond, biathlon, ski nordique, dopage, IBU, contrôle, hiver, coupe du monde
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

6:19. Jusqu’à présent, il n’existe absolument aucun test antidopage pour détecter les transfusions sanguines. C’est grâce à ce trou dans la raquette des contrôles diligentés par les autorités antidopages que le fondeur autrichien Max Hauke, jusqu’à sa spectaculaire arrestation pendant les Mondiaux de Seefeld 2019, avait pu s’autotransfuser. Mais tout cela pourrait bien changer grâce à une entreprise suédoise basée à Umeå.
 

Max Hauke, ski de fond, Seefeld

Max Hauke (AUT) – Modica/NordicFocus

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 
Un test est actuellement en cours d’évaluation par les laboratoires de l’Agence mondiale antidopage (AMA) basés à Oslo, Stockholm et Paris expliquent nos confrères d’Expressen qui ont pu s’entretenir avec Christer Malm, à la recherche depuis 14 ans de la formule miracle. « Jusqu’à présent, nous n’avons pas parlé publiquement de notre travail mais, aujourd’hui, nous pouvons dire que nous avons reçu des brevets et que notre recherche a été publiée : les premiers kits sont prêts », révèle-t-il.
Les tests, une fois validés par l’AMA, seront disponibles : « C’est très proche maintenant », se réjouit le chercheur suédois. Si tout se passe bien, les kits pourront être utilisés avant les Jeux olympiques de Pékin 2022. Ce sera une véritable révolution dans la lutte contre le dopage.
 
Photos : Archive et Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.