Ski nordique | Fart fluoré : les sanctions vont tomber

Oslo, Oslo-Holmenkollen, Holmenkollen, ski de fond
Rollerski, Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique

SKI NORDIQUE – La Fédération internationale de ski a commencé à lever le voile sur les sanctions qui seraient appliquées en cas d’utilisation de farts fluorés.

 

Ski de fond : une machine pour mesurer le fluor

Le groupe de travail de la Fédération internationale de ski a récemment informé les représentants des fédérations nationales des sanctions pouvant découler de l’utilisation de farts fluorés dans les disciplines de ski nordique.

Rappelons que la FIS entend les bannir du circuit. Cette décision a été prise afin d’améliorer la situation environnementale des sites nordiques. Les restrictions entreront en vigueur au cours de la saison 2020/2021.

À ce jour, il est envisagé que les skis soient testés avant le départ. Si la teneur en fluor dépasse une certaine limite, l’athlète ne pourra pas participer à la course. Changer de paire sera impossible. Il est probable qu’une seconde mesure soit effectuée après l’arrivée. Une augmentation de la teneur en fluor entraînera automatiquement la disqualification.

 

Ski nordique, SKI DE FOND - La Fédération internationale de ski a finalement décidé d'interdire totalement l’utilisation de fluor en fartage à l’horizon de l’hiver 2023… tout en le limitant dès cet hiver. 

À Seefled, préparation des skis de l’équipe de Suède – Modica/NordicFocus

 

Les valeurs limites fixées pour la quantité de fluor sur un ski ne sont toujours pas définies, indiquent nos confrères d’Aftenposten. Le règlement devra de toute façon tenir compte qu’il peut facilement y avoir d’anciens résidus sur les paires de ski.

Bref, on attend la version définitive de la nouvelle règle du jeu.

 

À lire aussi :

 

Au cours de sa présentation, la FIS a également évoqué le développement d’un appareil portable pour effectuer les contrôles. Il est produit par la société allemande Kompass en collaboration avec Fraunhofer. Il devrait être certifié avant le début de la saison.

De leur côté, les fabricants de farts ont travaillé activement pour créer de nouveaux produits sans fluor qui aient les mêmes propriétés de glisse que les produits désormais prohibés. Ou qui s’en approchent. Dans un premier temps, les tests ne seront effectués qu’en coupe du monde.

La fédération internationale de biathlon, l’IBU, a voté la même interdiction que la FIS pour la saison à venir.

 

Photos : Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.