Ski nordique : les « amateurs » restent à la maison

Ski de fond, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

SKI NORDIQUE – Pour les skieurs amateurs, c’est-à-dire ceux qui ne sont pas en équipe de France, c’est la règle commune qui s’applique depuis vendredi en France. Ils peuvent sortir une fois par jour une heure dans un rayon d’un kilomètre maximum.

 

Ski nordique : des stages écourtés

Depuis vendredi, la France est priée de rester chez elle. À la différence du printemps, le gouvernement autorise les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau et espoirs inscrits sur listes ministérielles et leurs partenaires d’entraînement, à déroger au confinement et à l’interdiction de circuler.

À l’inverse, les skieurs qui n’évoluent pas en équipe de France sont priés de rester chez eux.  Conséquence, la vingtaine de jeunes du centre de formation de La Féclaz a écourté le stage qu’elle effectuait à Tignes depuis lundi. « Maintenant, place à un nouveau confinement qui n’ébranlera en rien notre motivation », peut-on lire sur Instagram.

Les fondeurs du comité du Dauphiné étaient eux aux Plans d’Hotonnes, dans l’Ain. Eux aussi ont été contraints de plier bagage.

Les rassemblements programmés en novembre ont quant à eux pris du plomb dans l’aile. Le Team Panthers envisageait par exemple de profiter de la piste enneigée de Davos, avant de terminer leur préparation à Bessans. Le voyage en Suisse n’aura pas lieu. Ils n’iront pas non plus prévus de courir La Venosta le 20 décembre.

 

Ski de fond, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Les jeunes de Féclaz Formation à Tignes – Photo : Féclaz Formation

Hier soir, l’équipe a évoqué la situation en visioconférence. « Une réunion qui aura lieu chaque semaine pour suivre l’évolution et garder le moral », indique Loric Bertrand. Le coach a d’ailleurs demandé à ses troupes de rester mobilisées.

« La motivation et l’ambition reste intacte et nous attendons la suite avec impatience », déclare le team Decathlon Experience qui a dû rangé les skis plus tôt que prévu alors qu’il profitait du glacier de la Grande Motte.

Même si, pour l’heure, il est difficile de voir au-delà du 1er décembre.

Pour tous les amateurs, c’est désormais la règle commune qui s’impose. À savoir que la pratique sportive constitue un motif dérogatoire de sortie sous réserve d’être muni d’une attestation, dans la limite d’un kilomètre autour de son domicile et d’une heure maximum, à raison d’une fois par jour. Elle se pratique sans masque, de manière individuelle.

 

Photo : Instagram Féclaz Formation Longue Distance.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.