Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

SKI NORDIQUE - Leurs posts sur les réseaux sociaux font sourire ou grincer des dents. Leur crédo : rire et se moquer gentiment du ski nordique et du biathlon. Rencontre avec l’équipe de La Relance. 

Ski nordique | Réseaux sociaux : qui se cache derrière La Relance ?

SKI NORDIQUE – Leurs posts sur les réseaux sociaux font sourire ou grincer des dents. Leur crédo : rire et se moquer gentiment du ski nordique et du biathlon. Rencontre avec l’équipe de La Relance. 

 

« La Relance, c’est des potes passionnés de ski nordique »

 

  • La Relance, c’est quoi ?

La Relance c’est une bande de potes passionnés de ski nordique qui avaient envie de suivre et de rigoler de ce milieu ensemble, en le partageant à tous ceux que ça intéresse !

 

  • Qui êtes-vous et pour qui vous prenez-vous ? 

On est une équipe issus de plusieurs horizons mais qui ont tous en point commun la passion du ski nordique. On se prend pour des trublions qui veulent s’amuser de l’actualité nordique, et parfois on donne aussi notre avis de simple suiveur.

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

  • Quel est votre crédo, faire du « Genou dans le gif » à la sauce nordique ? 

Clairement quand on a eu l’idée de créer La Relance, Tanguy Vulliet, un de nos membres fondateurs décédé prématurément l’hiver dernier, se disait : « il faut qu’on fasse un Genou dans le gif du nordique ça manque un peu ! ». On s’est ouvertement inspirés d’eux et on leur fait souvent référence, on a même échangé plusieurs fois ils sont vraiment super cool, merci à eux !

 

« Les nordiques accueillent plutôt bien nos vannes »

 

  • On peut rire du ski nordique, mais peut-on rire du ski nordique avec des nordiques ?

Clairement certains ont plus d’autodérision que d’autres, mais tant qu’on reste correct, les nordiques accueillent plutôt bien nos vannes, des fois il paraît même que ça les fait rire !

 

  • Le nordique est-il trop sérieux ? trop froid (sans jeu de mots) ?

De moins en moins on trouve ! On voit de plus en plus de chambrage entre nordiques ou de jeunes qui ont beaucoup d’autodérision, mais de fait le biathlon et le fond sont des sports très difficiles et exigeants, ça nécessite forcément beaucoup de sérieux mais nous on est là pour détendre !

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

  • Qu’est ce qui vous fait rire dans le nordique à part l’appétit de Chanav’, le grand âge de Jean-Marc Gaillard ou les gros mollets de Baptiste Gros ?

Honnêtement ce qui nous fait le plus rire et c’est un hommage, c’est le deux temps de Sam Régé ! Exceptionnel !

 

  • Vous chambrez même parfois les médias dont Nordic Magazine. Vous êtes « no limits » ?

On ne prend partie pour personne, on essaye de chambrer tout le monde dans le nordique ! On ne se bride pas et on ne se contrôle pas mutuellement, ce qui a pu occasionner des dérapages pas très contrôlés et regrettables. On a eu de grosses discussions parce qu’on a eu des différents là dessus, ce qui en ressort c’est qu’on veut rester chambreurs et parfois sarcastiques, mais on ne veut pas blesser qui que ce soit, on est là pour s’amuser et faire rigoler nos suiveurs, pas pour faire du mal.

 

  • D’ailleurs, connaissez vous le bescherelle par coeur ?

Absolument, tout comme la poursuite de Defrasne à Turin en 2006 !

  • Dans vos posts transparaît une certaine irritation de voir le biathlon « et ses ball-trappeurs » se gaver face au ski de fond qui peine à exister aux yeux du grand public, non ?

Ça c’est un peu un de nos running gag depuis le début, c’est cet antagonisme là qui nous fait rire : le suiveur puriste qui regarde en entier le 50 km individuel du championnat de Norvège de ski de fond / le suiveur du biathlon sur l’Equipe 21 qui ne connaît pas Sven Fischer.

Mais sinon en tant que passionnés de longue date de ski nordique en général, on est vraiment contents du virage médiatique qu’a pris le biathlon, ça bénéficie à tout le monde dans le milieu du ski nordique, ça met un coup de projecteur sur ce sport magnifique qu’on aime tant (et qui aime bien châtie bien)

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

  • Sinon, ça ne vous gêne pas d’utiliser des photos sans citer les crédits ?

Ça c’est notre côté amateur qui ressort ! On prend tous les bons conseils 😉

 

Photo : La Relance

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Alors que la neige est encore au rendez-vous aux États-Unis, la Suédoise Maja Dahlqvist a profité de l'occasion pour rentre visite à l'équipe nationale...

Ski de fond

La Norvégienne Therese Johaug, récemment retraitée, a eu la belle surprise d'avoir reçu vendredi une soirée en son honneur.

Ski nordique

Alors que les calendriers définitifs de la FIS sont en train d'être officialisés, Prémanon et Chaux-Neuve ont tenté d'organiser une semaine nordique début 2023....

Ski de fond

Alors qu'elle revient petit à petit à la compétition après une lourde blessure à l'épaule subie l'hiver dernier, Linn Svahn n'exclut pas quelques apparitions...

Biathlon

08:50. Loïc Meillard a été sacré sportif valaisan de l’année. Le skieur succède à un autre slalomeur, Ramon Zenhäusern. Ce dernier avait été élu...

Biathlon

Depuis qu'elle a mis fin à sa carrière e fondeuse, c'est la seconde fois que Justyna Kowalczyk participe à une compétition. Dimanche, du biathlon...

Biathlon

Quelques jours après la décision de Lukas Hofer de s'entraîner avec les Suédois cet été, l'Italien s'est confié sur les raisons qui l'ont poussé...

Biathlon

La Jurassienne Anaïs Bescond, tout juste retraitée, sera présente à Morbier samedi 28 mai pour une très belle fête en son honneur.