Sochi : le globe et la victoire pour les Russes, les Français 5e

A l’issue d’un relais très ouvert, la Russie a décroché la victoire… et le globe de la spécialité qui échappait d’un rien à la France 5e sans son leader Martin Fourcade.

 

Capture-d-ecran-2013-03-10-a-13.21.42.png

Alexis Boeuf a effectué un superbe relais et remis la France dans le bon tempo (Agence Zoom).

 

Pour ce dernier relais de la saison, l’équipe de France devait se passer de son leader Martin Fourcade. Le numéro un mondial qui vient de signer deux victoires de prestige sur le site des prochains Jeux olympiques de Sochi s’est en effet bloqué le dos sur le sprint de samedi et a préféré ne pas prendre le départ.

Nul doute qu’il aurait aimé aider ces copains du relais Simon Fourcade, Alexis Boeuf, Jean-Guillaume Béatrix et Simon Desthieux a décroché la victoire d’autant qu’à l’issue de cette course, le globe de cristal du relais était à gagner.

 

Pour ce faire, la mission était à la fois simple et complexe : les Français devaient faire mieux que la Norvège et la Russie, les deux autres nations capables de décrocher cette récompense saluant la meilleure nation dans cet exercice collectif.

 

Simon Fourcade lançait parfaitement le relais tricolore malgré deux pioches sur son tir debout. Il faisait son retard sur la piste pour recoller à la tête de course, un groupe d’une douzaine de biathlètes emmené par l’Autrichien Simon Eder. Mais Jean-Guillaume Béatrix, tout comme ses opposants norvégien et russe passaient à côté de son sujet, reléguant très loin l’équipe de France.

La course au globe se compliquait pour les bleus d’autant que devant, lors du relais suivant, la Slovaquie, l’Allemagne, les Russes et les Norvégiens revenaient aux avant-postes. 

 

La France commence mal mais Alexis Boeuf rectifie le tir”

 

Alexis Boeuf évoluait alors une minute derrière avant d’arriver au tir debout, le 6e de l’épreuve. Etincelant, le Russe Malyshko sortait un tir canon parfait, tout comme le biathlète de la Féclaz qui sortait 7e à 30 sec, et surtout, devant la Norvège, 20 sec derrière. Bœuf remettait la France dans le bon sens 

Ustyugov s’élançait en tête du dernier relais devant l’Allemagne et… la France de Simon Desthieux à 34 sec dans les skis de l’Italien et du Slovaque.

 

Le biathlète de l’Ain, qui a appris sa participation au relais ce matin au lever, prenait un départ prudent alors que derrière, Tarjei Boe réduisait l’écart sur la tête de course. Le tir couché était une formalité pour le Russe, l’Allemand Doll piochait deux fois. Simon Desthieux, auteur d’un 5/5 sortait 4e derrière la Suède avec à ses trousses Moravec et Boe.

 

Evgeny Ustyugov triomphait à l’issue d’un superbe tir debout et réjouissait les nombreux supporters russes de Sochi. L’Allemand Doll, après trois pioches, sortait, dans les skis du Suédois Arwisson tandis que Simon Desthieux piochait une fois et se retrouvait 7e derrière Boe.

Derrière le cavalier seul des Russe et Allemand, Moravec posait tout le monde dans la grande bosse du tracé suivi par Boe et Desthieux auteur d’une belle dernière ligne droite et un sprint gagnant devant l’Italie.

 

Classement :

1- Russie

2- Allemagne

3- République tchèque

4- Norvège

5- France

 

Classement par nations

1- Russie

2- Norvège

3- France