Sophie Boilley : «J’ai beaucoup souffert musculairement»

Pour sa première participation à la Transjurassienne, la biathlète de l’équipe de France est parvenue à rallier Mouthe, malgré de nombreuses crampes.
“L’objectif était de me faire plaisir et je ne sais pas si je l’ai totalement atteint ! J’ai beaucoup souffert musculairement. Je pense que mon problème était lié à mon ravitaillement. J’ai attendu trop longtemps avant de boire, c’est la raison pour laquelle j’ai eu des crampes. Je suis quand même contente d’avoir fini cette course au moins une fois dans ma vie. La plus longue distance que j’avais réalisée jusqu’alors en course était un 30 kilomètres, voici une semaine à l’occasion de la Bornandine, la Transjurassienne est deux fois plus longue ! En biathlon, mes prochaines courses seront les mondiaux Militaires en Suède et les Championnats de France à La Féclaz. Sinon, le 8 mars, je m’alignerai peut être au départ du Marathon de l’Engadine, je n’ai pas encore pris ma décision.”
La vidéo de Nordic TV

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.