Sprint d’Otepää : Klaebo victorieux avec la manière

SKI DE FOND – Johannes Hoesflot Klaebo a décroché sa première victoire en coupe du monde. Son quatrième podium en huit départs. Les Français n’ont pas dépassé les quarts de finale.

 

A Otepää où la coupe du monde se déroule ce week-end, à quelques jours des championnats du monde de Lahti, Johannes Hoesflot Klaebo a remporté le sprint (retrouvez son interview dans le dernier numéro de Nordic Magazine).

Parmi les Norvégiens, les performances de Petter Northug Jr, de retour après un hiver en pointillé, étaient attendues. En effet, c’est dans ce format que la star, véritable Goupil, espère décrocher une médaille d’or en Finlande. Sauf qu’il a perdu un bâton lors des quarts de finales, sans parvenir à combler son retard.

Dans le camp français, Renaud Jay a, lui, effectué un retour rassurant après quelques soucis causés par l’un de ses genoux.

En quarts de finale, le skieur des Ménuires s’est retrouvé face à Johannes Hoesflot Klaebo, vainqueur des qualifications et probable étoile des Mondiaux, et au Suédois Calle Halfvarsson. Il a fini en cinquième position.

Lucas Chanavat avait aussi du monde face à lui. Constatez par vous-même : Alex Harvey, Petter Northug Jr, Federico Pellegrino ou encore Andrew Young. D’entrée de jeu, le Bornandin a pris les commandes. Mais, dans la première difficulté, le Haut-Savoyard passait la main au Britannique et, en haut du mur, chutait. C’en était fini pour lui…

Devant, c’est l’Italien qui attaquait la dernière ligne droite en tête, avec Andrew Young dans ses skis. Tous deux allaient donc se retrouver en finale.

Baptiste Gros, dans la cinquième série (à laquelle a participé Jovian Hediger), a affronté Sergey Ustiugov. L’Annécien s’est placé devant dans la première ligne droite. Il a été attaqué par Haavard Solaas Taugboel, Heikki Korpela et le Russe vainqueur du Tour de ski. Dans la côte, il n’a pas été piégé. C’est en troisième position qu’il est entré dans le stade, au contact. Sur la gauche, il a tenté de finir dans les deux premiers. Il s’en est fallu de peu, mais Ustiugov a fini derrière Taugboel .

Dans les autres séries, Eirik Brandsdall, qui n’a pas été qualifiés pour Lahti, a eu à cœur de se distinguer.

Dans les demi-finales, sans aucun bleu en lice donc, la fusée du Val d’Aoste a tout tenté pour passer devant les Norvégiens. Mais Krogh et Klaebo ont été les plus malins et son sort était désormais lié à ses adversaires de la seconde série.

Par chance pour lui, Sindre Bjoernestad Skar et Ustiugov n’auront pas skié trop vite. Il était donc repêché, tout comme Taugboel au détriment d’Halvarsson.

 

 

La finale s’annonçait très ouverte. Klaebo, leader chez les U23, a pris l’initiative, devant Krogh. Dans le pied de la bosse, il a appuyé sur l’accélérateur. Son avance restait importante à l’entrée dans le stade. Et c’est avec la manière que le jeune homme, âgé de 20 ans,  a décroché sa première victoire en coupe du monde.

 

 

Télécharger (PDF, 283KB)

 

Photo : FIS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.