Sprint/Toblach : Skar le plus fort, Hediger au mieux

SKI DE FOND – A Toblach, Sindre Bjoernstad Skar a remporté, samedi après-midi, le sprint skate.

 

Chanavat et Hediger sur leur lancée

Deuxième des qualifications, Lucas Chanavat était porteur d’espoir dans le camp français. Il a débuté son quart de finale en queue de train avant de remonter les wagons. Il franchissait la ligne d’arrivée derrière l’Américain Simeon Hamilton. Et se qualifiait pour les demi-finales, contrairement au Canadien Alex Harvey.

Le sprinteur vaudois Jovian Hediger a, lui, aussi fini sa série en beauté.  Longtemps quatrième, il a cherché une porte de sortie durant plus d’un tour. Et c’est dans les dernières secondes, après  la bosse, qu’il a pu s’échapper. Il a fallu visionner les images pour lui attribuer la deuxième place derrière Sindre Bjoernstad Skar.

C’est alors que Baptiste Gros est entré en scène. L’Annécien s’est montré en difficulté tout au long de sa série, ne parvenant pas à suivre, la faute à un bâton cassé. L’écart entre ses concurrents et lui s’est alors accru, et c’est tranquillement qu’il a rejoint la ligne d’arrivée. La bataille était, de toute façon, perdue.
 
 

 

 

Les deux derniers Suisses, Roman Schaad et Roman Furger, ont eux aussi échoué. Le jeune prodige norvégien Johannes Hoesflot Klaebo leur a imposé un rythme bien trop élevé. C’est l’Italien Federico Pellegrino qui signait néanmoins le meilleur chronomètre.

 

Hediger le chanceux

Le Russe Anton Gafarov et deux Norvégiens : c’est le trio qui a débuté la première demi-finale en tête, devant Lucas Chanavat et Jovian Hediger. Si le Français n’a pas pu reprendre la main, le fondeur de Bex a tenté une percée dans la dernière bosse. Alors qu’on pouvait croire sa tentative complètement vaine, il a réussi à coller Haavard Solaas Taugboel et Sindre Bjoernstad Skar. Mais il y avait aussi l’Américain Simeon Hamilton dans la mêlée. Restait donc à savoir quelle cadence Pellegrino et Klaebo allaient adopter pour connaître la suite de l’histoire. Par chance, ceux-ci en gardaient un peu pour la finale qu’Hediger, lucky loser, allait pouvoir disputer.

 

Skar sort du bois

En finale, Jovian Hediger, des ailes dans le dos, débuta la course devant. Pellegrino et Klaebo le suivaient. C’est toujours en pole position que le fondeur de Swiss-Ski passait la première bosse. Après, une autre confrontation s’engagea. L’Italien voulait gagner à domicile, mais Sindre Bjoernstad Skar y croyait aussi, tout comme Simeon Hamilton.
 

 
L’Américain n’a toutefois pas pu empêcher le Norvégien de le devancer de trois dixièmes au moment de franchir la ligne d’arrivée. Victoire donc de Skar, devant Hamilton et Klaebo. Pellegrini est 4e, Hediger, qui peut se féliciter de sa journée, 5e. En 2015, à Toblach également, le Vaudois avait terminé à la 4e place. Lucas Chanavat finit au 9e rang.

 

 

Télécharger (PDF, 303KB)

Télécharger (PDF, 231KB)

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.