Stéphane Brogniart va ramer 200 km sur le Léman

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

AVENTURE – Après plusieurs ultra-parcours, Stéphane Brogniart naviguera fin avril sur un ultra-lac, le Léman, pendant plusieurs jours dans le cadre de la préparation de son projet baptisé Etarcos.

 

Aller-retour sur le lac Léman

Le Vosgien Stéphane Brogniart se lance un énième défi, la traversée du lac Léman à la rame, aller-retour. Cette traversée n’est qu’un petit aperçu de ce que va découvrir cet athlète hors normes. En effet, son projet final (le projet Etarcos), concerne la traversée du Pacifique Sud entre le Pérou et la Nouvelle Calédonie à la rame et en solitaire. Le Lac Léman semble microscopique en comparaison.

En 2021, Brogniart, habitué aux challenges hors normes, restera 5 ou 6 mois dans son bateau, alors cette aventure sur le Léman, qui devrait durer 3 jours, n’est qu’une toute petite répétition.


Il découvrira la vie à bord de son bateau et pourra prendre ses marques dans une embarcation qui fera office de foyer pendant des mois. Ces quelques jours sur le lac franco-suisse pourront l’aider dans sa préparation pour le « vrai » grand départ.

 

200 km en 3 jours

Le 30 avril prochain, le Vosgien Stéphane Brogniart, s’élancera pour trois jours de voyage sur le Léman. Il partira d’Evian et passera par Le Bouveret en Valais, Montreux, Vevey, Lausanne et Genève. Il fera ensuite le même chemin dans l’autre sens pour parcourir près de 200 km ou plutôt 110 miles nautiques.

Le départ d’Evian, sera donné en fonction de la météo sur le lac. L’ambiance chaleureuse y sera assurée comme sur ses défis pendant lesquels, de nombreuses personnes ont pris l’habitude d’accompagner l’athlète.

 

Un défi parmi tant d’autres

Ce défi de traverser le Léman fait partie d’une longue liste que Stéphane Brogniart a déjà accomplie.

L’un des premiers était la traversée de son massif des Vosges. Il avait alors parcouru 216 km. Il a ensuite enchaîné avec la traversée du Jura. Un parcours de près de 200 km sur les montagnes jurassiennes.

Retour dans les Vosges avec le tour du massif en ski-roues. Cela faisait une boucle de quasiment 500 km. L’une des dernières aventures de sa liste est la Mercantour. Il y a parcouru encore une fois plus de 200 km.

On peut aussi parler de ses exploits en compétition. Il réalise une énorme 16e place sur l’une des courses les plus exigeante du monde, la Diagonale des Fous en 2017 sur l’île de la Réunion. En 2014 il termine 10e de l’Ultra Trail du Mont-Blanc. Stéphane Brogniart semble donc ne jamais être rassasié de défis.

Il a fini par ranger les baskets et sortir les pagaies. Afin de s’entraîner pour son nouveau challenge de rallier le Pérou à la Nouvelle Calédonie, il se lance des défis préparatoires. Le dernier en date est la traversée de la Méditerranée entre Marseille et Calvi en kayak des mers. Il est resté 3 jours sur l’eau.

 

Plus de précisions sur le site de Stéphane Brogniart.

 

Photo : Instagram Stéphane Brogniart 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.