Swiss-Ski réorganise son département Sport de compétition

SKI - Swiss-Ski se réorganise et vient de nommer trois directeurs sportifs qui travailleront en lien avec le directeur Markus Wolf.

SKISwiss-Ski se réorganise et vient de nommer trois directeurs sportifs qui travailleront en lien avec le directeur Markus Wolf.

 

Swiss-Ski, structure fédérale du ski en Suisse, se réorganise au niveau de la direction sportive et se prépare ainsi à faire face aux défis futurs. Markus Wolf est responsable de la Direction de Swiss-Ski ainsi que du développement sportif depuis près de quatre ans. Cette double casquette représente une charge de travail importante pour Markus Wolf et est susceptible d’impliquer des risques stratégiques pour Swiss-Ski en raison de la concentration des tâches sur une seule et même personne. Les défis qui attendent les sportifs suisses ces prochaines années, notamment dans le domaine du financement durable des affaires de la Fédération, exigent du directeur qu’il puisse se concentrer pleinement sur son rôle premier.

 

Trois directeurs sportifs

Dans le cadre de sa stratégie à moyen terme, le Présidium de Swiss-Ski a donc pris la décision de répartir la responsabilité de la direction sportive sur plusieurs épaules. Dès le 1er septembre 2018, trois directeurs sportifs seconderont Markus Wolf dans les domaines ski alpin, ski nordique et snowboard/ski freestyle/télémark et seront en charge du développement des onze disciplines.

SKI - Swiss-Ski se réorganise et vient de nommer trois directeurs sportifs qui travailleront en lien avec le directeur Markus Wolf.

Le sauteur à ski Gregor Deschwanden (SUI) à Lahti (FIN).

 

Stéphane Cattin (49 ans) conserve la direction du domaine ski alpin, tandis que le ressort snowboard/ski freestyle/télémark sera placé sous la responsabilité de l’ancien chef snowboard Sacha Giger (43 ans). Les disciplines nordiques seront gérées par Christof Baer (42 ans), qui travaillait jusqu’ici dans le domaine « Soutien aux fédérations Sport de performance » chez Swiss Olympic.

 

Financer la fédération suisse

« D’une part, il s’agit de continuer sur la voie du succès sportif et de poursuivre le très bon développement de ces dernières années. D’autre part, le financement de la Fédération, et donc du sport, reste un défi très exigeant pour tous, et notamment pour la Direction », explique Urs Lehmann, Président de Swiss-Ski, en évoquant la nouvelle structure. « L’ensemble du domaine des sports de neige devient toujours plus exigeant et complexe. Nous avons donc pris la décision de répartir les responsabilités sur plusieurs épaules, notamment en ce qui concerne le sport de compétition ».

Ski de fond, ski nordique, hiver, Suisse, Toni LIvers, Pyeongchang, Sochi, Rossignol, Salomon

Le skieur de fond Toni Livers (SUI) aux Jeux de Pyeongchang 2018

Les chefs de discipline conservent leurs fonctions. Les nouveaux directeurs sportifs décideront durant les premières semaines de leur mandat de la manière détaillée dont ils entendent organiser leurs départements.

« Nous devons profiter de cette période de dynamisme et de stabilité pour poser les bases d’un avenir couronnée de succès », ajoute Urs Lehmann. « En raison notamment des objectifs définis et de la commercialisation plus approfondie des disciplines exigée à l’avenir, le volume de travail dans le domaine du sport de compétition augmentera fortement. Il n’est plus possible de concilier ces tâches avec la fonction de CEO », explique Urs Lehmann à propos de la nouvelle répartition des responsabilités dans le domaine du sport de compétition.

SKI - Swiss-Ski se réorganise et vient de nommer trois directeurs sportifs qui travailleront en lien avec le directeur Markus Wolf.

Le biathlète Benjamin Weger (SUI) à Annecy-Le Grand Bornand (FRA). 

 

L’engagement de Christof Baer permettra à Swiss-Ski de renforcer encore sa compétence sportive interne et de créer des synergies dans les disciplines nordiques que sont le ski de fond, le saut à ski, le combiné nordique et le biathlon. Âgé de 42 ans, Christof Baer travaille actuellement comme conseiller des fédérations chez Swiss Olympic. Dans cette fonction, il a acquis des connaissances approfondies dans plusieurs douzaines de spécialités sportives, notamment des disciplines affiliées à Swiss-Ski. En tant que Chef de Mission suppléant lors des derniers Jeux Olympiques d’hiver en Corée du Sud, le Zurichois a en outre travaillé très étroitement et avec succès avec les différents acteurs de Swiss-Ski.

Info : Swiss-Ski / photo : NordicFocus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.