Sylvain Chavanel : « Le Jura m’a souri »

Entretien avec Sylvain Chavanel, de l’équipe Omega-Pharma Quick-step, avant l’arrivée du peloton dans le Jura.

Une ChavanelSylvain Chavanel, vous êtes le dernier Français à avoir brillé dans le Jura lors du passage du Tour de France en juillet2010. Quels premiers souvenirs gardez-vous de cette étape Tournus-Lamoura, sur laquelle vous aviez aussi récupéré le maillot jaune?

Forcément un bon souvenir ! Le Jura est un massif où il y a du relief, mais pas trop pentu. Ce terrain m’a souri lors du Tour 2010. J’étais vraiment allé chercher cette victoire “à la pédale”. C’était une grande journée pour moi et pour le cyclisme français même si je n’ai pas gardé très longtemps le maillot jaune.

Ce jour-là, vous aviez aussi partagé votre bonheur avec votre coéquipier Jérôme Pineau qui décrochait le maillot à pois !

C’est important en effet car le collectif fait vraiment la force d’une équipe: dans le cyclisme moderne, on ne peut plus gagner tout seul. C’était sympa car avec Jérôme, nous étions très complices sur ce Tour 2010; ça faisait d’autant plus plaisir de partager cette émotion.

Au sein de l’équipe Omega-Pharma Quick-step, quel est votre objectif pour le prochain Tour de France qui revient d’ailleurs dans le Jura?

Les années se ressemblent et pour moi c’est toujours la même musique: l’objectif sera d’aller dans les bonnes échappées, de créer des surprises et de viser les victoires d’étape… En ce qui concerne les étapes du Jura, je ne connais pas encore bien celle de Belfort-Porrentruy. Par contre, j’ai déjà grimpé le Grand Colombier lors du Tour de l’Ain au début de ma carrière. C’est un col pas facile mais surmontable. On a déjà fait plus dur…

Photo : Sylvain Chavanel à Lamoura.