Sylvain Guillaume : «Jason peut être champion olympique»

Sylvain Guillaume, vice-champion olympique de combiné nordique à Albertville en 1992, décortiquera l’actualité du combiné nordique et du saut à ski durant les Jeux olympiques. Pour lui, c’est certain, Jason Lamy Chappuis peut décrocher un nouveau titre olympique à Sochi. Voici son analyse…

 

Jason Lamy Chappuis de nouveau champion olympique ?

Ouais bien sûr ! Il peut être champion olympique car il a déjà gagné cet hiver, et au vu de ce qu’il a fait l’an passé à Val di Fiemme, c’est clairement possible. Il est arrivé en forme au bon moment… En ce moment, il saute bien et a de bonnes sensations et on sait que c’est l’homme des grands rendez-vous.

 

Comment expliquer les performances irrégulières des Français ?

Pour Jason, les Jeux olympiques sont clairement son objectif premier, avant même le classement général de la coupe du monde. En ce qui concerne le niveau du saut sur les concours, il est vraiment dense, tous les combinés ont beaucoup progressé. Du coup, si on pas bien au tremplin, ça se pie cash au départ du 10 km… Les autres Français sont du coup en dents de scie. François Braud est passé tout près de son premier podium individuel à Lillehammer, j’ai l’impression que ça lui a fait mal au moral. Maxime Laheurte se cherche beaucoup depuis le début de saison et il manque de confiance. Pour Sebastien Lacroix, après sa super saison l’an passé, c’est difficile de tout remettre en place. Le plus dur ce n’est pas d’arriver au sommet, c’est d’y rester ! Peut-être paye-t-il un contre-coup moral des mondiaux. N’oublions pas que les Français ont été présents lors du dernier concours par équipes. Franchement, un podium d’un autre Français que Jason serait une agréable surprise.

 

Eric Frenzel sera Le grand favori des Jeux...

Eric Frenzel sera Le grand favori des Jeux…

Eric Frenzel, seul grand favori ?

Oh non, loin de là… L’Allemand, même s’il est très fort cet hiver, va avoir une énorme pression sur ce rendez-vous olympique. Mais aux Jeux, les leaders ne sont pas toujours ceux qui sont couronnés. Des athlètes dominateurs, comme Manninen à Turin, sont parfois passés à côté. Les autres Allemands comme Rydzek et surtout les Norvégiens comme Moan, Graabak, Kokslien ou Krog seront très forts en individuel comme en équipe. N’oublions pas Akito Watabe, toujours placé. Les concours individuels seront très ouverts entre tous les outsiders.

 

Les relayeurs français en quête d’une médaille…

Il faut y croire. Lors de leur deuxième place à Val di Fiemme, les Norvégiens n’étaient pas là. Il leur faudra réaliser un gros saut car ils sont un peu en dessous sur un 4 x 5 km si on les compare aux Allemands, Norvégiens voire les Autrichiens. Là aussi, ce sera très ouvert. Mais je pense que tout se jouera sur le saut. La piste difficile avantagera les costauds.

 

Avec Coline Mattel et Ronan Lamy-Chappuis, la jeunesse prend le pouvoir.

C’est positif de voir les jeunes arriver. C’est dommage que Ronan soit tout seul étant donné que Vincent Descombes-Sevoie n’a pas été retenu. Ronan visera une participation à la deuxième manche. Alors que Coline peut aller chercher une médaille même si la concurrence avec la Japonaise Takanashi et l’Autrichienne Iraschko sera importante. Ce seront les première médailles olympiques en saut féminin mais ça ne changera rien la pression qu’elles auront. Ce sera leur seule épreuve sur les Jeux. Surveillons aussi Julia Clair…

Sochi_Combiné


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.