Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Szklarska Poreba : trois Français dans le top 30

En Pologne, trois Français ont réussi à se placer dans le top 30 : Alexis Jeannerod, Cyril Miranda et Paul Goalabré.

 

A Szklarska Poreba, en Pologne, les sprinters ont laissé place aux fondeurs plus à l’aise sur les distances plus longues. Une mass-start de 15 km en style classique était en effet au programme de la coupe du monde. Plusieurs Français étaient engagés, dont le Pontissalien Alexis Jeannerod, aux avant-postes au premier intermédiaire. La course est alors emmenée par l’Américain Noha Hoffman, qui devait compter avec l’Autrichien Harald Wurm. Le deuxième tricolore, Paul Gaolabré pointait alors à 10 secondes de la tête.

Szklarska Poreba

Après 2 kilomètres, le Franc-Comtois s’accrochait toujours. Son compatriote Cyril Miranda était 20e, à 9,4 secondes. Il réduisait son retard. Mais la concurrence était rude. Alexis Jeannerod s’éloignait de l’Autrichien Max Hauke, du Kazakh Alexey Poltoranin et du Russe Maxim Vylegzhanin qui avaient pris les commandes, avec l’Allemand Thomas Bing qui n’avait nullement l’intention de jouer les figurants. Au premier tiers de la distance, il était relégué à la 21e place (+3,9), derrière le Bois d’Amonier qui skiait à ses côtés. Paul Goalabré était désormais 31e.

L'article continue sous la publicité

 

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

 

pub

 

pub

 

 

Toujours dans le top 30

Au tour de l’Autrichien Bernhard Tritscher et du Russe Japarov de prendre le relais. La veille, Alex Harvey avait gagné le sprint. Le Canadien était toujours dans le coup ce dimanche, comme l’Italien Federico Pellegrino. Derrière, les Français ne s’avouaient pas vaincus. Ils gardaient leurs positions.

Au 9e intermédiaire, Cyril Miranda ne lâchait rien, ni Jeannerod. C’était avant les cassures. Les deux représentants du massif jurassien allaient en faire les frais : ils accusaient alors plus de 26 secondes de retard sur le Canadien Davon Kershaw, leader d’un groupe composé de Vylegzhanin, Japarov, Poltoranin et Dotzler. A 5 kilomètres de l’arrivée, ils avaient encore perdu 10 secondes, mais demeuraient dans le top 30.

Devant, rien n’étaient encore joué. Six hommes continuaient à se jauger. Le sort des deux frenchies ne variaient pas. Si Alexis Jeannerod s’éloignait des cadors (plus d’une minute), avec son camarade dans les skis, il retrouvait néanmoins du poil de la bête.

Szklarska Poreb

Finalement, Maxim Vylegzhanin franchissait le premier la ligne d’arrivée, devant un autre Russe, Evgeniy Belov et Poltoranin.

L'article continue sous la publicité

 

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

 

pub

 

pub

 

Alexis Jeannerod, 24e (+1:20.2), et Cyril Miranda 26e (+1:36.9) étaient récompensés pour le travail exécuté. Paul Goalabré, lui, terminait 30e (+1:52.6), auteur d’une course tout aussi régulière. Mathias Wibault est 33e.

Tweet

Tweet

Tweet

 

Les résultats

Photo : Nisse Schmidt/Agence Zoom, FIS et World Cup Szklarska Poreb

 

L'article continue sous la publicité

 

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

 

pub

 

pub

 

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Gatineau Loppet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2023, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Découvrez les noms des Suisses retenus pour les championnats du monde de ski de fond de Planica (Slovénie).

Ski de fond

Découvrez les noms des fondeurs suédois sélectionnés pour la coupe du monde de Toblach (Italie), prévue en cette fin de semaine.

Ski de fond

Ce mardi, l'Association suédoise de ski a dévoilé les noms des cinq derniers fondeurs retenus pour les Mondiaux de Planica (Slovénie). Parmi eux, Linn...

Ski de fond

15:57. Cette semaine, la première partie des championnats de Suède de ski de fond ont lieu à Skövde (Suède), dans le comté de Västra...

Ski de fond

Découvres les noms des fondeurs norvégiens retenus pour les championnats du monde de Planica (Slovénie).

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Ski de fond

Pour Nordic Magazine, les stars du ski de fond reviennent sur la coupe du monde des Rousses (Juraà.