TDS : des vainqueurs surprises sur le sprint d’Oberstdorf

SKI DE FOND – L’inattendu Emil Iversen a remporté le sprint classique comptant pour la 4e étape du Tour de ski cet après-midi à Oberstdorf. Chez les dames, succès éclatant de la jeune Américaine Sophie Caldwell devant les spécialistes norvégiennes. Les leaders du Tour Sundby et Oestberg ont assuré.

 

La quatrième épreuve du Tour de ski, un sprint classique à Oberstdorf, n’a pas franchement rebattu les cartes concernant le classement général mais a donné lieu à des podiums inédits. L’inattendu Norvégien Emil Iversen a ainsi dominé la finale de ce sprint disputé en (vrai) style classique compte-tenu des deux bosses à gravir sur le tracé allemand.

Dominant le Russe Ustiugov et le Kazah Poltoranin toujours aussi à l’aise dans ce style, le Norvégien devance son compatriote Martin Sundby, 4e du jour. Le solide leader du Tour de ski a été une nouvelle fois solide face à ses adversaires directs dans la course à la gagne finale puisque Petter Northug Jr. a pris la 5e place.

 

La sensation Sophie Caldwell, Johaug limite la casse

Chez les dames, l’enjeu était important pour Therese Johaug. La Norvégienne ne voulait pas céder trop de terrain sur la leader du Tour de ski Ingvild Flugstad Oestberg, excellente sprinteuse…Et à voir la joie de la numéro un mondiale se qualifier pour sa première finale d’un sprint en coupe du monde, son soulagement ne faisait plus de doute.

 
 

podium Oberstdorf

Sophie Caldwell domine Heidi Weng et Ingvild Flugstad Oestberg.


 
 

Dans une finale à trois Norvégiennes, deux Suédoises et une Américaine, l’incroyable Sophie Caldwell chipait la première place à Heidi Weng et Oestberg qui consolide son maillot de leader du Tour. La fondeuse US de 25 ans, digne héritière de Kikkan Randall, signe sa première victoire en coupe du monde. Mais elle n’est finalement pas la seule gagnante du jour puisque Johaug a cédé seulement 15 sec sur Oestberg alors que la mass-start classique de ce mercredi devrait davantage lui convenir pour combler l’écart de 29 sec qu’elle compte sur sa compatriote… Charlotte Kalla, après une chute en quarts, a beaucoup perdu aujourd’hui.

Un peu plus tôt dans l’après-midi, Anouk Faivre-Picon, dans un quart très relevé, ne parvenait à se qualifier pour la demi-finale. Malgré une prestation correcte, Maurice Manificat, l’autre qualifié français pour cette phase finale, se heurtait aux Norvégiens Iversen et Dyrhaug ou encore le Kazakh Poltoranin dans sa confrontation directe.

 

Télécharger (PDF, 303KB)

Télécharger (PDF, 308KB)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.