Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Team Sprint/Pyeongchang : la France à 3 centièmes de la victoire

SKI DE FOND – Dans le team sprint de Pyeongchang, la France a manqué la victoire d’un rien. Les Poneys ont été prodigieux.

 

 

A Pyeongchang, Baptiste Gros et Lucas Chanavat avaient signé le meilleur temps des qualifications du team sprint. Cinq secondes les séparaient de leurs premiers poursuivants.
Voilà comment a été lancée la course tandis qu’il neigeait sur le site olympique. Avec le forfait de l’équipe II de Norvège, ils étaient 14 binômes à s’élancer. Pour la France, c’est l’Annécien qui prenait le départ. Il se positionnait derrière le Norvégien Daniel Stock, grand favori, et devant les deux Russes, Andrey Parfenov et Artem Maltsev.
C’est dans cette configuration que son coéquipier bornandin prenait le relais. Pour faciliter le nouveau passage de témoin, il terminait sa première prestation aux avant-postes.
L’avant-propos étant terminé, on passait ensuite aux choses sérieuses. Il s’agissait, pour l’échappée, de creuser davantage encore l’écart avec le peloton. Baptiste Gros prenait les choses en main, accélérant la cadence progressivement, suivi par cinq concurrents.

L'article continue sous la publicité
pub

Ce travail étant fait, au tour de Lucas Chanavat d’entrer dans la bagarre.Le Norvégien Mathias Rundgreen progressait devant lui, avec le Russe Gleb Retivykh dans ses skis. L’Américain Simeon Hamilton suivait.
Baptiste Gros prenait un dernier départ tout en puissance, tandis que l’équipe de Norvège était disqualifiée. Dans la bosse, le Haut-Savoyard appuyait sur le champignon, désormais pris en chasse par les Russes.

 

Un Français et deux Russes

Le podium était assuré pour les tricolores. Lucas Chanavat se positionnait d’abord derrière Nikita Kiukov dans cette ultime explication. La bosse allait être son allié. Sa légendaire puissance lui permit de se débarrasser d’un premier adversaire. Mais Gleb Retivykh s’accrochait. Pire, il décrochait la victoire pour 3 centièmes.

 

Les Français et les Russes, juste après l’arrivée.

 

La France finissait donc deuxième (premier podium de la jeune carrière de Lucas Chanavat). Les hommes de Cyril Burdet peuvent rentrer d’Asie avec le sentiment du devoir accompli.

L'article continue sous la publicité
pub

 

La photo du podium.

 

 

[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2017/02/2017CC3154RL-2.pdf »]

 

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Ski de fond

14:17. Ce jeudi en fin de journée, la Haut-Savoyarde Iris Pessey a remporté la Fossavatn Skate, une course de 25 kilomètre disputée en lever...

Biathlon

La Suède vient de dévoiler la composition de son équipe nationale pour l'hiver 2021/2022. L'ancienne fondeuse Stina Nilsson y figure.

Ski de fond

Elles n'avaient pas pu être inaugurées en 2021 à cause de la Covid-19. Les Helsinki Ski Weeks auront donc lieu en février 2022 dans...

Ski de fond

Tous les jours, Nordic Magazine retrace la saison 2020/2021 des fondeurs français à travers 10 clichés. Ce vendredi, l'hiver du Vosgien Adrien Backscheider est...

Ski de fond

Parfois en difficulté lors de la dernière saison, la Suédoise Charlotte Kalla a annoncé poursuivre sa carrière avec les Jeux de Pékin en ligne...

Ski de fond

Le Finlandais Ari Luusua a réussi son défi, en skiant durant 15 heures et 17 minutes et en parcourant 255 kilomètres.

Ski de fond

L'hiver n'a pas été celui que l'équipe professionnelle tricolore imaginait. Le coronavirus a bouleversé le calendrier. Mais elle a réussi à atteindre plusieurs de...

Ski de fond

À seulement 20 ans, William Poromaa est l'un des fondeurs les plus prometteurs du circuit mondial. Nordic Magazine est parti à la rencontre du...