Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Théo Hannon : « Je sais qu’il y aura des journées plus difficiles »

Première course au sein de l’élite mondiale du combiné nordique et premiers points marqués pour Théo Hannon, 24e du concours de Kuusamo. Le Jurassien de Bois d’Amont, vice-champion du monde juniors, est heureux mais ne s’emballe pas…

 

– Théo Hannon, vous avez marqué des points pour votre première coupe du monde de combiné nordique. Forcément heureux ?

Oui heureux car je ne m’y attendais pas vraiment. C’était un objectif sur le début d’hiver, c’est un peu une surprise pour cette première compétition mais ça fait plaisir !

L'article continue sous la publicité
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

pub

 

Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

– 24e après votre 14e place au tremplin : y avait-il la place de faire mieux ?

Je me suis donné à 100%, même plus ! Alors pour hier, il était difficile de faire mieux, mais ça me convient parfaitement. C’est un bon début, l’hiver est long et les sensations reviendront petit à petit.

 

– Vous devez votre sélection en Finlande à votre titre de vice-champion du monde junior : comment s’est passé votre intégration dans l’équipe A ?

L'article continue sous la publicité
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

pub

 

Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

Très bien ! Je les connaissais déjà, donc je n’arrivais pas dans l’inconnu. L’ambiance dans le groupe est détendue, ils sont très ouverts, donc je me sens à l’aise.

 

Me faire plaisir en saut et tout donner en ski

 

– Vous avez des liens forts avec Sébastien Lacroix : une présence rassurante pour vous ?

Oui, c’est un peu le papa du groupe ! On est assez proche effectivement, dès que j’ai des questions ou des doutes je me tourne plus facilement vers lui. Il trouve toujours le bon mot au bon moment, c’est rassurant.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

pub

 

Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

– Vous serez au départ des prochaines coupes du monde de Lillehammer, Ramsau ou Schonach. Quels seront vos objectifs ?

Je vais essayer de continuer comme ça. C’est à dire me faire plaisir en saut, et tout donner à ski de fond. Je prends les compétitions les unes après les autres, je sais qu’il y aura des journées plus difficiles. Et bien sûr j’emmagasinerai le plus d’expérience possible.

 

L'article continue sous la publicité
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

pub

 

Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine, Biathlon Magazine
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Combiné nordique

Le jeune combiné Johannes Lamparter a été élu meilleure révélation de l'année.

Ski nordique

Découvrez qui auront l'honneur de porter la flamme olympique de Pékin 2022 les premiers en début de semaine prochaine.

Ski de fond

Le Bornandin Lucas Chanavat, meurtri par son échec olympique en 2018, attend avec impatience les Jeux de Pékin 2022 et son sprint skating.

Biathlon

Alexander Tikhonov, quatre titre olympiques et onze mondiaux, va aider la Turquie dans sa quête d'organisation de coupe du monde de biathlon à Erzurum.

Biathlon

L'Allemand Arnd Peiffer, qui a rangé la carabine en mars dernier, redoute que ses compatriotes vivent une quinzaine olympique des plus compliquées en février...

Biathlon

À Nordic Magazine, la biathlète hautelucienne Justine Braisaz, 25 ans, révèle avoir énormément travaillé sur sa fraîcheur, tant mentale que physique, cet été.

Biathlon

Le Grand-Bornand : combien faut-il payer pour assister aux épreuves ? Terre d’élection française de coupe du monde de biathlon, dont elle a déjà...

Combiné nordique

La Fédération internationale de ski (FIS) a officialisé, ces dernières heures, le calendrier de la coupe du monde féminine de combiné nordique : elle...