Tirs de mines au stade des Tuffes

JOJ – Les travaux nécessaires à l’accueil des Jeux olympiques de la jeunesse à Prémanon ont débuté.

 

Après Innsbruck et Lillehammer, le stade des Tuffes, à Prémanon (Jura), se prépare à accueillir, en 2020, les Jeux olympiques de la jeunesse. Le CIO a en effet confié à Lausanne le soin d’organiser ce rendez-vous dont les épreuves de saut, de biathlon et de combiné nordique se dérouleront côté France sur la station des Rousses. Le ski de fond est programmé à la Thomasette, dans la vallée de Joux.

D’ici là, des travaux doivent être entrepris. L’essentiel des modifications va porter sur la modernisation du tremplin, autrement dit sa démolition puis sa reconstruction pour l’organisation des épreuves (HS 92). C’est le principal investissement, le pas de tir étant déjà aux normes. Des modifications périphériques ont également été prévues, notamment pour recevoir le public dans les meilleures conditions.

 

Cette semaine, le chantier a débuté. Des tirs de mines ont permis de dégager des tonnes de m3.

Au total, l’ensemble des investissements est estimé à six millions d’euros. « La Suisse participera financièrement à la réalisation des travaux, de même qu’au fonctionnement de la période olympique. Évidemment, l’État français s’engagera de manière significative et les collectivités territoriales nous accompagneront », déclarait l’ancien préfet du Jura à Nordic Magazine en octobre dernier.

Rappelons que les  JOJ, ce sont 2 000 athlètes et 2 000 journalistes attendus.

 

 

Aménagement de l’accueil du public face au pas de tir :

   

 

En vidéo :

 

Reconstruction du tremplin :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.