Titisee-Neustadt : la Norvège ne lâche rien

SAUT A SKI – La Norvège réalise le triplé en remportant le par équipe de Titisee-Neustadt. Elle bat la Pologne et l’Allemagne.

Comme depuis le début de la saison, la Pologne et la Norvège s’affrontent pour savoir laquelle d’entre elles est la meilleure équipe de saut à ski au monde. Après des qualifications très disputées dans les deux camps et, entre autres, cinq polonais dans les dix premiers, il ne faisait aucun doute que la compétition par équipe promettait un affrontement de haute voltige.

Une première manche de haute volée

Et comme prévu, les athlètes n’auront pas déçu le public allemand de Titisee-Neustadt ainsi que tous les téléspectateurs. Jusqu’au dernier groupe de la première manche, la Norvège tirait le mieux son épingle du jeu mais un énorme saut de Kamil Stoch à 142,5m, quatrième sauteur de la Pologne, a replacé son équipe en tête juste avant le début de la manche finale.

L’Allemagne complétait le podium, juste devant la Slovénie et l’Autriche.

Eliminées, la République Tchèque, l’Italie et la Russie étaient obligés de s’arrêter là, contrairement à la Suisse de Simon Ammann et Killian Peier, dernière qualifiée pour la seconde manche.

 

La Norvège au bout de l’effort

A Titisee-Neustadt, le podium : Pologne, Norvège et Allemagne.

 

Après les deux premiers groupes en manche finale, la Norvège ne mène que de 1,7 point devant la Pologne, soit moins d’un mètre de distance. Mais ces derniers ont gardé leurs meilleurs éléments pour la fin : Anders Fannemel et Johann Andre Forfang doivent affronter Dawid Kubacki et Kamil Stoch qui ont réalisé des distances incroyables depuis le début de la journée. La Norvège invaincue depuis le début de la saison sera-t-elle cette fois battue ?

136,5m pour Kubacki contre 141,5m pour Fannemel. Avantage Norvège. Les hommes d’Alexander Stöckl tiennent le coup avant les derniers sauts.

135,5m pour Stoch contre 129,5m pour Forfang. La Norvège l’emporte finalement au bout du suspense pour 1,8 point ! L’équipe Johansson-Tande-Fannemel-Forfang fait le triplé en gagnant à Titisee-Neustadt après Ruka et Lillehammer. Malgré les bonnes performances de Zyla, Kot, Kubacki et Stoch, la Pologne n’aura pas réussi à les détrôner.

Derrière, saut après saut, l’Allemagne s’est assurée de garder le podium et de laisser la Slovénie à bonne distance. L’Autriche termine 5e devant le Japon, la Finlande et enfin la Suisse.

Demain, rendez-vous pour le concours individuel où l’on retrouvera le Français Vincent Descombes-Sevoie.

 

Résultats :

Télécharger (PDF, 292KB)

 

Photos : NordicFocus

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.