Toblach : Klæbo se rappelle au bon souvenir de ses adversaires

SKI DE FOND – Depuis le début de l’hiver, à l’exception du 15 km de samedi, Johannes Hoesflot Klæbo a tout gagné. La poursuite en style classique qui s’est déroulée dimanche à Toblach a confirmé la règle.

 

Au tour des hommes de s’élancer, dimanche après-midi, dans une poursuite classique sur la piste de Toblach. Au programme, 15 km en style classique.

C’est avec le dossard rouge que Maurice Manificat s’est élancé, juste derrière le Norvégien Simen Hegstad Krueger. Très vite, quatre hommes skiaient devant, Andrew Musgrave et le Canadien Alex Harvey ayant rejoint les deux premiers.

 

Maurice Manificat (FRA).

Petit à petit, l’échappée gagna en effectif, le Russe Sergey Ustiugov ayant raccroché le wagon. Derrière, Hans Christer Holund, le Finlandais Matti Heikkinen, le jeune Johannes Hoesflot Klæbo, dossard jaune, et Finn Haagen Krogh travaillaient à combler leur faible retard sous le soleil des Dolomites.

Au premier passage dans le stade, huit hommes se tenaient dans les huit secondes, avec le Haut-Savoyard pour leader. Un écart qui fonda comme neige au soleil au bout de 14 minutes de course.

 

 

Dans le même temps, un second groupe composé du Suisse Dario Cologna, du Russe Alexander Bessmertnykh, du Norvégien Martin Johnsrud Sundby et d’Alexey Poltoranin se rapprochait au fur et à mesure que le chronomètre défilait. En moins de trois kilomètres, il gagnait ainsi 10 précieuses secondes.

C’est finalement après 25 minutes sur les skis que la fusion devint réalité. Les prétendants à la victoire devenaient dès lors très nombreux.

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR).

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR), Sergey Ustiugov (RUS).

 

En tout cas, quelques instants. Car deux hommes s’échappèrent : Ustiugov et Klæbo qui, la veille, n’avait pas eu course gagnée. Une première depuis le début de la saison.

Le Norvégien allait réparer cette faiblesse. Il s’en alla, seul, franchir la ligne d’arrivée, devant Ustiugov et Poltoranin. Dans le stade, retentissait la chanson suédoise qui avait permis à Måns Zelmerlöw de remporter l’Eurovision. Elle portait bien son nom : « Heroes ».

 

 

Maurice Manificat a terminé peu après, 6e du jour, devant Holund et Cologna. Il est désormais 2e du classement général de la coupe du monde.

 

Akira Lenting (JPN), Dietmar Noeckler (ITA), Jules Lapierre (FRA).

Gustav Eriksson (SWE), Adrien Backscheider (FRA), Marcus Hellner (SWE).

 

Les autres Français : Jean-Marc Gaillard 19e, Adrien Backscheider 36e, Clément Parisse 45e, Ivan Perrillat-Boiteux 46e, Jules Lapierre, 8e chez les U23, 48e.
Les Suisses : Toni Livers 17e, Jonas Baumann 24e, Curdin Perl 60e.

 

Toni Livers (SUI).

Candide Pralong (SUI).

 

 

Télécharger (PDF, 586KB)

 

Photos : NordicFocus

 

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.