Tony Parker, nouveau patron de la station Villard-Corrençon

SKI - Ce lundi, la légende française du basket Tony Parker a officialisé le rachat de la station de Villard-Corrençon, dans le Vercors.

SKI – Ce lundi, la légende française du basket Tony Parker a officialisé le rachat de la station de Villard-Corrençon, dans le Vercors.

 

Tony Parker rachète la station de Villard-Corrençon

Croiser par hasard une légende vivante du basket-ball ne sera plus une totale utopie pour les habitants du Vercors, en Isère ! Depuis ce lundi, Tony Parker, le meneur historique des San Antonio Spurs, est en effet l’officiel propriétaire de la société des remontées mécaniques de la station Villard-de-Lans / Correçon-en-Vercors.

« C’est une question d’opportunité, on m’a parlé de ce projet de venir dans le Vercors avec la possibilité de faire quelque chose d’hyper sympa, j’ai dit “pourquoi pas”. C’est une aventure humaine, on est tombé amoureux de cet endroit. Après, j’ai toujours une vision dans ce que je fais, j’ai trouvé ce projet cohérent. Pour que la station ressemble à ce que je souhaite, il faudra 6 ou 7 ans », a ainsi déclaré TP, le quadruple champion NBA, à nos confrères du Dauphiné lors d’une conférence de presse.


Des locaux impliqués dans son projet

Entouré des maires de deux communes, l’emblématique champion qui mena les bleus au titre européen en 2013, a aussi précisé que l’idée sera de conserver l’esprit familial de cette station sur les hauteurs de Grenoble, au coeur d’un Vercors vert et préservé.

Tony Parker sera notamment appuyé par son coéquipier aux Charlotte Hornets, Nicolas Batum, alors que l’adjoint au maire de Corrençon, Guillaume Ruel, deviendra directeur général en charge des relations publiques, et que, nous indique le Dauphiné, Sébastien Giraud, restaurateur à Villard-de-Lans, aura lieu la charge de l’exploitation et du personnel de la station.

 

 

Mais devant des craintes d’urbanisation intensive, le champion (qui a également investi dans le club de basket de Villeurbanne) se veut rassurant : « L’idée, c’est aussi d’apporter une plus value sur la gestion de station en quatre saisons et de garder cet esprit familial ».

La société d’équipement de Villard-de-Lans / Corrençon-en-Vercors ne gérant que la partie ski alpin, les activités nordiques ne seraient donc pas directement concernées par ce rachat. Même si, les retombées en termes d’offre hôtelière supplémentaire, profiteront aux sites nordiques du secteur.

 

Photo : Télé Grenoble

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.