Royal Palace Sprint : top 5 pour Baptiste Gros

SKI DE FOND – Après trois années d’absence au calendrier, les sprinters ont retrouvé Stockholm pour le Royal Palace Sprint. Dans une course remportée par le Russe Kriukov chez les hommes, Baptiste Gros réussit un top 5.

 

Le Royal Palace Sprint est un rendez-vous que les fondeurs apprécient parce qu’il ne ressemble à nul autre. Courir devant le palais royal suédois, sous les yeux du roi Carl Gustav, n’a rien de commun. Jeudi midi, les sprints en classique ont débuté avec la qualification féminine.
Maiken Caspersen Falla a été la plus rapide, avec un temps de 3 minutes et 10 secondes. Elle a devancé Ingvild Flugstad Oestberg, plus que jamais en quête du dossard rouge, et la Suédoise Jennie Oeberg. A Drammen, cette jeune femme qui vit à Falun s’était classée 27e. L’an dernier, elle avait déjà créé la surprise à Rybinsk, alors même qu’il s’agissait de sa première participation en coupe du monde.
Stina Nilson, actuellement leader du classement général provisoire, a fini à la 17e place, derrière Charlotte Kalla.

 

Télécharger (PDF, 305KB)

Télécharger (PDF, 274KB)

 

A 12h55, les hommes ont pris la relève.Avec 2 minutes et 45 secondes, le Russe Alexander Panzhinskiy a répété sa performance de Drammen. Il occupe la pole position, devant le Norvégien Ola Vigen Hattestad, présent sur le podium sur cette même étape norvégienne, et son compatriote Sergey Ustiugov.

Le Français Baptiste Gros a réalisé le 12e temps, à +5,46 secondes. Lucas Chanavat est 24e, Maurice Manificat 43e, Richard Jouve 46e qui doit prochainement participer aux Mondiaux de moins de 23 ans. Deux tricolores allaient donc participer à la finale, Baptiste Gros disputant le premier 1/4 face à Ustiugov ou encore Fossli, Lucas Chanavat retrouvant Panzhinskiy et Petter Northug Jr, vainqueur l’an dernier.

 

Télécharger (PDF, 317KB)

Télécharger (PDF, 276KB)

 

Capture d’écran 2016-02-11 à 13.23.23

 

 

 

 

Finale dames

La 8e des 12 finales de la coupe du monde de sprint a été disputée sur une piste malmenée par la pluie qui est tombée durant la nuit sur la capitale suédoise. Le public est tout de même venu assister à l’épreuve. Dans le premier quart féminin, Oestberg a de nouveau été rapide. Elle s’est qualifiée, en même temps que la Russie Evgenia Shapovaleva.

C’est aussi passé pour Sophie Cadwell, première en janvier à Oberstdorf, Jennie Oeberg, Ida Ingemarsdotter, Hanna Falk, Maiken Caspersen Falla, Stina Nilsson… Charlotte Kalla n’a, pour sa part, pas gagné son ticket pour les 1/2.

 

Capture d’écran 2016-02-11 à 14.54.01 Capture d’écran 2016-02-11 à 15.05.55 Capture d’écran 2016-02-11 à 15.10.25

 

En 1/2, Oestberg a joué les dominatrices. Depuis des mois, la Norvégienne court après une victoire qui semble lui échapper à chaque fois, même si le podium lui est familier. C’est dire le niveau. Oeberg restait en lice, tout comme Falla, Nilsson, Falk et Evgenia Shapovalova.

 

Capture d’écran 2016-02-11 à 15.47.53

Härligt målgång när Maiken Caspersen Falla tar hem segern i damklassen i Royal Palace Sprint i Stockholm 2016. Posté par Royal Palace Sprint sur jeudi 11 février 2016

 

Peu après 16h, le coup d’envoi du dernier acte a été donné. D’emblée, Maiken Caspersen Falla a pris la tête, avec deux Suédoises dans ses skis. Oestberg s’est positionnée dans la passerelle. Elle a ensuite dû accélérer, poussée par Stina Nislon. Encore une fois, la première place lui échappe. Dans cette affaire, Falla récupère le dossard rouge.

 

Capture d’écran 2016-02-11 à 16.08.32

Finale hommes

Deux poneys ont été lâchés dans les rues de Stockholm. Baptiste Gros est parti en poussée dans une série relevée. Autour de la statue de Gustav III, il s’est repositionné mais a franchi la ligne d’arrivée en troisième position derrière Fossli et Nikita Kriukov. Sauf que l’Annécien a réalisé un temps qui lui a permis d’être l’un des deux lucky losers. Ustiugov a, lui, chuté.

De son côté, Lucas Chanavat a tenu son rang. Il a fini lui aussi troisième, derrière Panzhinskiy et Petter Northug Jr.

 

12733577_881600838623896_1169742448521480091_n

 

Le porteur du dossard rouge, l’Italien Federico Pellegrino, plus à l’aise avec les jambes qu’avec le haut du corps, est arrivé en tête dans la dernière ligne droite montante. Mais son accélération a peut-être été trop anticipée. Il a en effet été rattrapé par le Russe Andrey Parfenov et le Norvégien Sindre Bjoernestad Skar.

 

 

Unge svensken Oskar Svensson vidare till herrsemifinal. Posté par Royal Palace Sprint sur jeudi 11 février 2016

Ils restaient en course : le local de l’étape Oskar Svensson, porté par les spectateurs, et Alex Harvey qui a montré être en forme alors que s’approche le Ski Tour Canada.

 

Capture d’écran 2016-02-11 à 15.22.09 Capture d’écran 2016-02-11 à 15.32.49 Capture d’écran 2016-02-11 à 15.36.49

 

La neige a commencé à tomber quand la première 1/2 a été lancée. Si l’on avait été au cinéma, on aurait dit que cette série avait tout d’un blockbuster, tant la crème de la crème était présente. Le classiqueur Fossli a tenu le haut de l’affiche, devant Hattestad, Northug et Kiukov.

 

Baptiste Gros

 

Manche courte et barbe noire, Baptiste Gros savait ce qui lui restait à faire : être très, très rapide. Le Haut-Savoyard a une nouvelle fois puisé sa stratégie dans son expérience. Avec la puissance qu’on lui connaît, il a carrément gagné sa course, devant Krogh et Harvey.

 

Capture d’écran 2016-02-11 à 15.58.59

 

C’est donc un poney solitaire qui a chevauché au milieu du troupeau norvégien. Un poney qui avait rendez-vous avec l’histoire. Aucun Français n’est jamais monté sur un podium classique. Mais la concurrence était rude.

Si Ola Vigen Hattestad a conduit la troupe jusqu’à l’arrivée, c’est un Russe, Nikita Kriukov qui a mis tout le monde d’accord. Northug est tout de même monté sur le podium.

Le Français finit en 5e position, devant Fossli. Cyril Miranda avait réalisé la même performance en 2008 sur le même terrain de jeu.

 

Capture d’écran 2016-02-11 à 16.20.31

12669471_881625711954742_5222388234069197143_n

 
En vidéo : la finale
 

 
En vidéo : l’intégralité du Royal Palace Sprint
 

 
Photos : Royal Palace Sprint

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.