Toppidrettsvela : Jean-Marc Gaillard se rappelle au souvenir des Norvégiens

Jean-Marc_Gaillard1.jpgLa Norvège réussit bien à Jean-Marc Gaillard, à moins qu’il ne s’agisse de l’arrivée de l’été (il ne fait jamais nuit).

L’an dernier,le programme de la Toppidrettsvela avait commencé le 20 juin par une compétition de ski-roues sur 24 km. Le Français avait battu Dario Cologna. Un an après, jour pour jour, le fondeur renouvelle l’exploit. Maurice Manificat termine à la 11e place à 39 secondes, Roddy Darragon 23e à 2,14 minutes et Cyril Miranda 43e à 6,16 minutes. En 2011, Jean-Marc Gaillard l’avait emporté, en 58,13 minutes. Il améliore son temps : 57’04.

Sur sa lancée et sur son VTT, le Haut-Savoyard n’a pas démérité lors de l’épreuve des 35 km. C’est moins bien que la précédente fois, où il avait terminé à la troisième placeà 3 min 02 du vainqueur, Jo-Thorsen Nordskar. Jeudi, il se contente d’une (déjà belle) 10e position (+ 6,18 secondes) dans le classement qui célèbre Thomas Alsgaard et ses coéquipiers du Team United Bakeries. Maurice Manificat finit 19e, Cyril Miranda 22e et Roddy Darragon 36e. « C’est une épreuve de spécialiste », commente Momo, qui se rappelle qu’en 2010, il avait explosé son pneu au bout de 500 mètres.

Après le vélo, un sprint en ski-roues classique était programmé dans les rues de la ville d’Aure. On oubliera les résultats des tricolores : Roddy Darragon se classe à la 23e place, Maurice Manificat termine 26e, Jean-Marc Gaillard 39e et Cyril Miranda 52e. Premier homme : Eldar Rönning. La seule suprise est venue des femmes : Marit Bjoergen, très en forme, a été battue par la Slovène Katja Visnar.

Enfin, avant le triathlon, une poursuite de 18 km fermait en quelque sorte le ban. Jean-Marc Gaillard, encore lui, termine 5e, à 49 secondes du premier, Øystein Pettersen. Maurice Manificat est 15e et Roddy Darragon 21e.

Pour être complet dans les résultats (si, si, on insiste !), seul le Jurassien Cyril Miranda s’est aligné dans le 3 km qui a débuté à 12h15 heure locale le 22 juin. Il occupe le 25e rang.

A noter que  Petter Northug et de Anders Aukland ont déclaré forfait. L’ancien entraîneur Roberto Gal, lui, a accompagné les athlètes français, pour donner un coup de main à la logistique.