Tour de France | Victoire de Roglic : les sauteurs français y ont cru

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

SAUT À SKI – Un ancien sauteur à ski ne gagnera pas ce dimanche le Tour de France 2020. Jonathan Learoyd et ses coéquipiers auraient bien aimé. La victoire de Primoz Roglic aurait peut-être profité à leur sport en mal de notoriété.

 

« Pas ça Roglic, pas aujourd’hui, pas maintenant, pas après tout ce que tu as fait ! » Posé devant la télé, le sauteur à ski Paul Brasme – qui reprend la célèbre tirade de Thierry Gilardi à propos de Zidane – assiste à ce que le Journal du Dimanche qualifie de « coup d’État ». À presque 22 ans, le Slovène Tadej Pogacar vient de renverser le Tour de France et la domination de la Jumbo-Visma. Son leader, Maillot Jaune depuis l’étape Pau-Laruns du 6 septembre, est battu sur la route de la Planche des Belles Filles, la veille de l’arrivée sur les Champs-Élysées à Paris. Primoz Roglic ne gagnera pas la Grande Boucle comme il l’avait annoncé cinq ans plus tôt.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Primoz Roglic lorsqu’il était en jaune

 

Roglic a été sauteur à ski… comme Paul Brasme. « Je ne l’ai pas connu en tant que sauteur car il a arrêté sa carrière en 2010 ou 2011, j’étais encore loin d’être sur les circuits internationaux à cette époque, raconte-t-il à Nordic Magazine. Mais étant intéressé par la discipline du saut et curieux de voir son parcours, je sais qu’il a été champion du monde juniors avec l’équipe slovène. J’ai quand même des images de lui sur certaines vidéos vues sur internet, malheureusement pas les plus glorieuses car c’est une mauvaise chute qui l’a sûrement conduit à arrêter sa carrière de sauteur. »

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Depuis Wisla où elle a effectué un stage d’une semaine avant d’enfiler le dossard lors de l’unique étape de la coupe continentale d’été, l’équipe de France de saut à ski a suivi les étapes. « Dans notre groupe, certains aiment et regardent le vélo, indique Mathis Contamine. Et on trouve cela sympa qu’un sauteur soit au premier plan. »

 

Saut à ski : un peu de médiatisation du Tour de France

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Tadej Pogacar ce samedi en Haute-Saône

 

Il faut dire que dans l’hexagone, le saut à ski reste confidentiel. Les journalistes s’y intéressent peu. Aussi la médiatisation du Tour de France apparaît-elle comme une aubaine pour ses pratiquants. L’histoire de Primoz Roglic, cycliste qui a un jour échangé ses skis pour un vélo, a été maintes fois racontée ces dernières semaines.

« Cela peut faire un peu de pub pour le saut car les présentateurs télé rappellent quasiment à chaque étape que c’est un ancien sauteur. Et puis avec les images de l’ancien tremplin des JO de Grenoble filmées à Saint-Nizier, cela peut rendre curieux les téléspectateurs et donner un peu plus de notoriété au saut en France », espère Paul Brasme.

 

Saut à ski / cyclisme : deux sports différents

Entre les deux sports, les points communs ne sont pourtant pas nombreux. « Le saut est vraiment une discipline explosive sur un court instant, alors que le cyclisme est un sport d’aérobie », décrit le Vosgien.

« C’est quand même deux sport totalement différents, tranche à son tour Mathis Contamine. L’avantage qu’a Roglic avec le saut, c’est qu’il est léger et cela l’avantage en montagne. »

« On a quand même plus le physique d’un grimpeur. Je ne dis pas qu’on est des cyclistes, mais on est quand même affûtés. On est légers », explique pour sa part Jonathan Learoyd.

 

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Jonathan Learoyd – Thibaut/Nordic Focus

 

Le parcours de Primoz Roglic qui a fréquenté les mêmes tremplins qu’eux peut-il les inspirer ? « Cela prouve qu’il n’y a pas d’âge pour trouver sa voie et que, si l’on a la détermination et l’ambition de réussir, tout est possible », répond Paul Brasme. Même si le Slovène a échoué le dernier jour, « c’est très très fort ce qu’il réalise car changer de sport, alors que ces deux sports sont différents,  c’est totalement incroyable. Cela montre le travail qu’il a dû réaliser pour y arriver », complète Mathis Contamine.

Et Jonathan Learoyd que l’on voit régulièrement jouer au golf sur les réseaux sociaux, n’a-t-il pas envie de changer de carrière ? « Ah non, j’ai vraiment envie d’être champion de saut à ski », sourit le jeune homme.

 

Photos : A.S.O./Alex Broadway/Pauline Ballet – Nordic Focus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.