Tour de France : Wiggins, première victoire à Besançon

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

Dans la Cité du Temps, l’équipe Sky a poursuivi la démonstration débutée sur l’étape de la Planche des Belles Filles. La première victoire d’étape de Bradley Wiggins a été obtenue au terme d’un contre-la-montre totalement maîtrisé, sur lequel son coéquipier Chris Froome, auteur du 2e temps, a aussi gagné trois rangs au général pour prendre place sur le podium provisoire. Dans son duel annoncé avec Cadel Evans, le Maillot Jaune a pris quelques longueurs d’avance. Le tenant du titre, qui reste le premier poursuivant de Wiggins, pointe maintenant à 1’53’’.


Capture-d-ecran-2012-07-09-a-20.09.49.png

 

Nouvelle crevaison pour Martin

Au bout d’une semaine en partie cauchemardesque en raison d’une gastro-entérite, Brice Feilluoccupe la dernière place du classement général, qui lui vaut l’honneur d’ouvrir le bal sur les 41,5 kilomètres du parcours. Son temps ne résiste pas à l’arrivée de Gustav Larsson, auteur d’une performance déjà respectable avec une moyenne de 45,8 km/h. Le champion de Suède, et vainqueur cette année du prologue de Paris-Nice, laisse son fauteuil de leader provisoire à un autre habitué de la Course au Soleil, Lieuwe Westra, qui pousse le compteur à 46 km/h. Mais le temps de « La Bête » prend un coup de vieux à l’arrivée de Tony Martin (vainqueur de Paris-Nice 2011 !), qui donne des nouvelles rassurantes de son état de forme avec 29’’ de moins, et 46,4 km/h de moyenne. Tout en ayant dû s’arrêter pour une crevaison en début de parcours.

 

Chavanel envisage le Top 5

Durablement installé au sommet, le coureur allemand ne voit dans un premier temps que son compatriote Jens Voigt se rapprocher, mais à 28’’ tout de même. Ce n’est pas un rapproché qu’effectue Fabian Cancellara, mais une envolée. Le quadruple champion du monde relègue Tony Martin à 1’19’’ et se positionne comme l’homme à battre. Le défi ne parait pas surréaliste, y compris pour Sylvain Chavanel, enregistré avec le 2e temps provisoire et seulement 7’’ de retard après 16,5 kilomètres. A l’arrivée, le débours enregistré à 27’’ par le champion de France peut lui laisser envisager le Top 5 en fin de journée.

 

Deux Sky au sommet du classement

Le danger n’était pas attendu aussi tôt, mais Tejay Van Garderen dépasse déjà Cancellara sur les points de chronométrage intermédiaires. Sur la ligne d’arrivée, l’Américain échoue à 9’’ et laisse un peu de sursis au champion suisse. Mais l’entrée en action de Chris Froome éclipseCancellara, relégué à 22’’. Et l’addition est encore plus salée avec l’arrivée de Bradley Wiggins. En avalant le parcours à une moyenne de 48,4 km/h, le Maillot Jaune remporte sa première étape sur le Tour de France, avec 35 secondes d’avance sur son coéquipier Chris Froome. Il domine également de la tête et des épaules le match annoncé avec Cadel Evans, chronométré avec un retard de 1’43’’.

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski, tremplin des Tuffes