Tour de ski : aucun Français, ni Northug, ni Cologna sur le podium du sprint

Comme pour les filles, deux garçons de l’équipe de France étaient qualifiés en quarts de finale de l’unique sprint du Tour de ski qui faisait escale dans le Val Müstair. 

En ouverture, Roddy Darragon se retrouvait confronté à Marcus Hellner et Emil Joensson. Mais le fondeur a été victime de la chute du second Suédois ; son élan était dès lors freiné par son adversaire malchanceux. Il n’a pas été chanceux, cinquième de cette première série. En qualifications, il s’était classé en 10e position.

Seconde série avec Petter Northug qui a réalisé un temps de 3:15.2, avec Calle Halfversson à + 0,2.

Des points pour Goalabré”

L’autre tricolore n’était pas Jean-Marc Gaillard (premier bleu au classement général provisoire) qui a laissé échapper son ticket pour 0,90 seconde, ni Mathias Wibault ou Robin Duvillard, mais le jeune fondeur du Queyras, Paul Goalabré.

16h36 : celui-ci s’élançait grâce au 26e chrono réussi plus tôt dans la journée. Mais il s’est retrouvé piégé derrière les autres concurrents, bien que le contact n’ait pas été perdu tout de suite. Au deuxième passage du mur, il a néanmoins craqué dans la série remportée par l’Italien Federico Pellegrino, en forme en ce premier jour de 2013. Une course marquée par la chute de David Hofer, éliminé dans le dernier virage.

Le Français termina sa course en sixième position (+4,1). Paul Goalabré n’allait pas participer aux 1/2 finales, mais il mit des points FIS dans sa besace. Une bonne opération pour une première participation en coupe du monde.

Dario Cologna et Curdin Perl étaient ensuite ovationnés par le public suisse, dans une partie qui allait être marquée par l’élimination du Russe Alexander Legkov. A noter qu’au chronomètre, Dario Cologna, avec 3:14.7, faisait mieux que son rival norvégien.

Enfin, dans la dernière partie, le Canadien Alex Harvey a été battu par son compatriore Len Valjaz, deuxième dernière Finn Haagen Krogh. Mais il était qualifié. Il allait bientôt faiblir.

Elimination de Northug et chute de Cologna”

17h04 : première série de la 1/2 finale avec Northug dans la danse, confronté à Marcus Hellner, Alex Harvey ou encore Emil Joensson. Il faisait déjà nuit quand Calle Halfvarsson priva l’ogre norvégien de première place. Celui-ci a même été relégué au 4e rang, derrière Joensson et Hellner.

3:18.7 : c’était le temps à battre pour les hommes de la 2nd série, s’il voulait pousser jusqu’en finale. Dario Cologna était engagée. Il ouvrait le bal, sous les cris du public suisse. Il fallut une photo-finish pour départager Pellegrino, Valjas et Cologna. 

Conséquence : le Suisse était victorieux et Northug sorti par le chronomètre. C’était une bonne opération pour la star helvète au classement général. Ses rivaux n’ont pas réussi à déboulonner sa statue.

17h28 : finale avec, outre le local de l’étape, Halfvarsson, Joensson, Pellegrino, Krogh et Valjas. Super Dario était très motivée. Gagner sur ses terres est toujours exquis. En quatrième position à l’issue du premier tour, l’homme des Grisons s’est placé lors du faux-plat. Deuxième au pied du mur, il vit Pellegrino tenter le dépasser. Que s’est-il alors passé ? Dario Cologna a chuté en haut de la montée, ce qui a tout changé. En fait, ses skis ont touché ceux de l’Italien. Il se contentait de la quatrième position de l’explication finale, privé de podium.

Capture-d-ecran-2013-01-01-a-20.55.46.png

La chute de Dario Cologna qui le privera de victoire, et même de podium.


Le Norvégien Finn Haagen Krogh gagnait la série et le sprint en prime.

> Les résultats en cliquant ici.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade