Tour de Ski : Cologna dans la légende

SKI DE FOND – Au terme d’une course sans accroc, Dario Cologna s’est imposé dimanche sur le Tour de Ski pour la quatrième fois. La lutte pour le podium a été haletante avec Martin Johnsrud Sundby qui a battu Alex Harvey au sprint. Jean-Marc Gaillard a terminé 7e et Maurice Manificat 11e.

Dario Cologna s’est imposé dimanche pour la quatrième fois de sa carrière au sommet de l’Alpe Cermis, en douze éditions. Une fois sur trois. Le Suisse est l’homme du Tour de Ski, le plus polyvalent. Sprint, distance, et la terrible montée finale, il sait tout faire. Au fil des éditions, il s’est forgé un palmarès éblouissant, en plus de ses titres mondiaux et olympiques. A 32 ans, il est un géant de son sport. Présent à l’avant sur toutes les épreuves de ce Tour, il a facilement empoché un succès mérité.

S’il n’y a pas eu de match pour la victoire, les places sur le podium ont donné lieu à un grand combat entre Alexey Poltoranin, Alex Harvey, Martin Johnsrud Sundby et Alexander Bolshunov. Partis avec une petite marge sur leurs poursuivants, le Kazakh et le Canadien ont été repris au pied de l’Alpe Cermis. Intelligemment, Harvey a légèrement haussé le rythme à ce moment-là. Bolshunov a alors complétement explosé, payant les efforts consentis pour revenir. Il a fallu beaucoup plus longtemps avant que Poltoranin ne montre à son tour des signes de faiblesse, concédant centimètre après centimètre. Et dans les derniers instants de la course, Sundby s’est arraché pour prendre le meilleur sur le Canadien, qui a fini exténué.

Alex Harvey (CAN)

 

La belle remontée des Français

Poltoranin a passé la ligne à une quinzaine de secondes de Sundby, pour son meilleur résultat au sommet de l’Alpe Cermis. Derrière lui, Hans Christer Holund a réussi une superbe montée pour dépasser un Bolshunov en perdition. Jean-Marc Gaillard a failli en profiter. Il lui a manqué quelques mètres pour aller cueillir le Russe. A l’arrivée, le Rochois a pris la 7e place de ce Tour de Ski. Maurice Manificat s’est remis à l’endroit après son jour sans. Le leader des Bleus a pris la 11e place de l’épreuve, avec le 4e temps de la montée.

Pour les Suisses, Toni Livers et Jonas Baumann son rentrés dans les points avec les 22e et 29e places, au contraire du Français Damien Tarantola, qui a coupé la ligne avec la 34e place et le 27e temps de la montée.

Résultats :

Télécharger (PDF, 280KB)

Photos : Nordic Focus


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.