Tour de ski : Justyna Kowalcyk, bien évidemment avant la dernière étape

Le suspens existe-t-il encore dans le Tour de ski féminin ? La Polonaise Justyna Kowalcyk, déjà vainqueur à trois reprises, a accru son avance à midi, après le 10 km classique.


downloader.php-copie-6.jpeg

Justyna Kowalcyk en pole position avant l’ascension finale de Val di Fiemme
© Agence Zoom 

 

Le Tour de ski est arrivé à Val di Fiemme. A la mi-journée s’est déroulée la sixième des sept étapes. Il s’agissait d’un 10 km dames en style classique avec départ en mass-start.

Au début de la course, Aurore Jean a tenté gagner des places, dans un peloton emmené par les Norvégiennes… et Justyna Kowalcyk. Coraline Hugue et Anouk Faivre-Picon étaient également bien placées.

Kowalcyk en pleine puissance”

Au premier intermédiaire, la Polonaise remportait le premier sprint et prenait une bonification de 15 secondes. Suivaient Kristin Stoermer Steira, Therese Johaug et Heidi Weng. La première Française, 25e, était la Jurassienne Aurore Jean, qui allait perdre quelques secondes à la fin du premier tour.

Avec d’excellents appuis, la Polonaise a attaqué la nouvelle difficulté qui a été ajoutée sur le parcours par rapport au tracé de l’an dernier. Seule contre toutes les Norvégiennes !

Au 5e kilomètre, c’est Therese Johaug qui a pris les devants. Un avantage de courte durée, car Justyna Kowalcyk a montré une puissance exceptionnelle dans une accélération, à laquelle a également répondu Kristin Stoermer Steira. Cela n’a pas été le cas de la Suédoise Charlotte Kalla, deuxième du général avant l’épreuve.

Johaug en bas du podium”

Sur une piste de très mauvaise qualité, les trois femmes dominaient. Seule la Finlandaise Krista Lahteenmaki et la Norvégienne Heidi Weng ne les perdaient pas de vue.

Au final, Justyna Kowalcyk a dominé le 10 km, franchissant la ligne d’arrivée avec 33 secondes d’avance sur Steira, 39 secondes sur Lahteenmaki qui a réussi à effectuer la jonction, et 41 secondes sur Johaug, qui échoue au pied du podium après un ultime sprint. Du coup, elle possède désormais un matelas confortable au classement provisoire.

Comment ne pourrait-elle pas être la reine de la montée vers l’Alpe Cermis, ce qui permettrait de gagner son quatrième Tour de ski ? Elle possède en effet plus de 2 minutes d’avance sur la Norvégienne Therese Johaug et 2,17 mn sur sa compatriote Kristin Stoermer Steira. Charlotte Kalla a chuté à la cinquième place.

Les Françaises : Aurore Jean (36e), Coraline Hugue (42e) et Anouk Faivre-Picon (49e).


> Le classement en cliquant ici.