Tour de ski : Kowalczyk enfonce le clou et Northug aussi

La Polonaise a encore brillé cet après-midi à Toblach en Italie en remportant le 3 km classique. Chez les hommes, la performance du jour est signée Alexey Poltoranin.

Capture-d-ecran-2013-01-04-a-14.31.57.png
Justyna Kowalczyk semble indétrônable sur ce Tour (photo FIS).

On prend les mêmes et… on recommence. Après sa victoire en solo sur la poursuite skating hier, la Polonaise Justyna Kowalczyk a remporté l’étape 5 du Tour de ski 2013, un 3 km classique avec 18 secondes d’avance sur la Finlandaise Lahteenmaki et la Norvégienne Astrid Jacobsen.
Au général, la leader étend son avance à 1″03 sur Charlotte Kalla, moins en vue qu’hier dans un style qui n’est pas son préféré et 1’05 min sur la Norvégienne Thérèse Johaug.

Chez les Françaises, Anouk Faivre-Picon n’a pu profiter des locomotives parties devant elle comme Johaug ou Kalla et se contente du 47e chrono du jour. Coraline Hugue est 53e, assez loin de la meilleure tricolore de ce Tour de ski Aurore Jean 29e.
La mass-start de demain, un terrible 10 km classique, devrait encore avantager la Polonaise et Latheenmaki et dans une moindre mesure Johaug. Ce sera là l’ultime occasion pour la leader incontestée de cette édition de creuser un écart substantiel avant la montée de l’Alpe Cermis dont le meilleur chrono semble promis à Therese Johaug. Mais rien n’est encore sûr..

Le duel aura finalement lieu demain sur la mass-start classique”

Capture-d-ecran-2013-01-04-a-14.31.39.png Alexey Poltoranin remonte à la 6e place (photo FIS).

Chez les hommes, c’est Alexey Poltoranin qui a remporté le 5 km classique 5km à Toblach. Il s’est imposé de 8 secondes devant Petter Northug vainqueur hier et nouveau leader du Tour et de 8,2 sec devant le Suisse Cologna. Mais avec les bonus, le Norvégien accentue son avance sur le Suisse qu’il devance de 16 secondes et sur le Russe Alexander Legkov (+ 23,4 sec).
L’autre solide Russe Maxim Vyleghzanin reste en embuscade à 42 secondes. Derrière, les jeux sont faits pour Lukas Bauer, Alexey Poltoranin, Ilia Chernousov ou Marcus Hellner. Tous pointent au-delà des deux minutes.

Le très difficile 15 km classique, affichant des pentes impressionnantes, devrait affiner encore un peu ce classement avant la dernière montée de l’Alpe Cermis. Rien n’est fait car on l’a vu lors des précédentes éditions, cette mass-start en classique peut faire de gros écarts : les organismes commencent à fatiguer et la victoire reviendra à celui qui aura le mieux gérer les 5 premières étapes.

Du côté tricolore, la meilleure performance est signée Jean-Marc Gaillard, 25e, devant Mathias Wibault, qui manque le top 30 d’un rien (24e), Cyril Miranda 43e, Robin Duvillard 62e et Ivan Périllat-Boiteux 67e. Paul Goalabré a mis le clignotant…