Tour de ski : la chute de Dario Cologna, Anouk Faivre-Picon, première Française

 

Un finish ébouriffant. Il y a tout eu. L’accélération de Bauer qui a décroché les Français. Celle de Teichmann qui a régalé son public. Et enfin la chute du Suisse Cologna avant de basculer dans la dernière ligne droite. Une chute qui a offert la victoire à Axel Teichmann. Derrière on a sorti les gros braquets. Le Norvégien Northug et Cologna ont limité les dégâts en terminant respectivement 2e et 3e. 
Les Français sont un peu plus loin. Maurice Manificat est 16e à 21″5 et Jean-Marc Gaillard 21e à 27″.

> Classement du 15 km en cliquant ici.
> Le général après deux étapes en cliquant ici. 

 

Anouk Faivre-Picon, 28e”

C’était un coup de poker. Celui du fartage aujourd’hui avant d’être une histoire de tactique de course. C’est en tout cas ce qu’à révéler le 10 km classique poursuite dames. Limite au niveau de l’accroche, la Norvégienne Marit Bjoergen a dû céder du terrain sur le final. Sa compatriote Therese Johaug et la Polonaise Kowalczyk prenaient alors 10″. Et comme la veille la Polonaise s’imposait. Au sprint cette fois-ci. Et quel sprint !
La première Française est Anouk Faivre Picon, 28e à 1’51. On retrouve ensuite au delà de la 40e place, Laure Barthélémy (+2’48) et Aurore Jean (+ 3’04).

> Classement du 10 km classique en cliquant ici.
> Le général après deux étapes en cliquant ici. 

Dario Cologna chute, mais finit troisième”

Malgré une chute à 500 m de l’arrivée qui lui a fait perdre plusieurs secondes, il est parvenu à arracher la 3e place de la poursuite sur 15 km en classique à Oberhof (All), deuxième étape du Tour de ski remportée par l’Allemand Axel Teichmann.
Le Norvégien Petter Northug, vainqueur du prologue la veille, a pris la 2e place et pointe en 2e position du général derrière Teichmann avant la 3e étape samedi, un sprint en classique à Oberstdorf. Mais tout est très serré et Cologna, au vu de ce qu’il a montré vendredi, possède de bonnes chances de fêter un troisième succès final sur ce Tour de ski dans une dizaine de jours.
Parti en deuxième position de cette poursuite derrière Northug, Cologna a vite été rejoint par le Français Maurice Manificat, avant qu’un regroupement important comprenant une trentaine de skieurs ne se forme vers le 7e km. La course fut dès lors très tactique, avec en tête les hommes forts en classique comme les Allemands Jens Filbrich et Axel Teichmann, le Tchèque Lukas Bauer ou le Russe Alexander Legkov.
A quelques hectomètres de l’arrivée, lors de l’emballage, Cologna s’est emmêlé dans une montée assez technique et a chuté, emmenant dans sa culbute le Finlandais Matti Heikkinen. Si le Finnois peinait à repartir, Cologna n’a pas tergiversé et est revenu comme un boulet sur la tête, pour prendre la 3e place à 2”9 de Teichmann et à 0”6 de Northug, lui aussi revenu de loin. Pour Teichmann (32 ans), il s’agit du premier podium en Coupe du monde depuis sa 3e place finale au Tour de ski en 2009.

Cologna s’élancera pour la 3e étape samedi en 3e position du général, à 12”9 de Teichmann.