Tour de ski : les chances des Jurassiens

Le Tour de Ski débute ce jeudi à Oberhof. Quels sont les jurassiens en lice pour l’évènement du ski nordique mondial cette saison ?


La pontissalienne Anouk Faivre-Picon chez les femmes est désormais la leader de l’équipe de France avec sa 8e place historique du 15kms de Davos (CH). Elle pourra prétendre à quelques places d’honneur sur les étapes de distance en style libre et pourquoi pas à un top 20 en haut de l’Alpe Cermis avec un capital confiance revigoré… Aurore Jean, la rousselande, espère quant à elle sans doute un coup d’éclat malgré un début de saison mitigé. 

Chez les hommes, Cyril Miranda peut espérer se distinguer pourquoi pas dès le prologue et sur les sprints si la poursuite intermédiaire ne l’éprouve pas trop. Le skieur de Bois d’Amont, avec un peu de panache, peut envisager les honneurs sur une ou deux étapes. Rappelons qu’il y a non seulement le classement général par cumul des étapes mais également à l’image de son illustre compatriote Manu Jonnier, Man of the Day en 2007, le vainqueur du jour selon le meilleur temps de l’étape. 


Chez le reste des français gageons que Maurice Manificat préserve sa forme du début de saison et ce sera dès lors un prétendant au podium et aux places d’honneur, au même titre que Jean Marc Gaillard qui a déjà fait ses preuves sur les Tour de Ski précédents, sous réserve de son état de santé fragilisé.

Pour le reste, est-ce encore utile de mentionner les deux prétendants norvégiens au titre, Bjorgen et Northug déjà leaders de la Coupe du Monde ? On pourrait dresser un tableau exhaustif des membres des équipes de Norvège et des autres pays voisins, TOUS sont outsiders dans la bataille que les athlètes vont se livrer. L’hégémonie scandinave sera susceptible d’être troublée par quelques guerriers hors du communs, la polonaise Justyna Kowalczyk et le suisse Dario Cologna, tous deux anciens vainqueurs en haut de la redoutable montée finale. En bref, nous pourrons également espérer sur le spectacle assuréchez les femmes par l’américaine Kikkan Randall de plus en plus polyvalente et pourquoi pas par la russe Natalia Matveeva. Chez les hommes le tchèque Lukas Bauer de retour en grande forme après une année mitigée pourra faire de l’ombre aux vikings au même titre que le gaulois Maurice Manificat ainsi que les membres de l’équipe russe dans le sillage de son terrible leader, le stakhanoviste Alexander Legkov…

TourSkiLa bataille risque d’être passionnante ! Elle révèlera les skieurs les plus polyvalents mais rien n’est joué avant l’ascension finale des 495 mètres de dénivelé à l’issue des 9 kilomètres de cette spectaculaire finale . Les départs se feront en conséquence des temps cumulés des huit étapes précédentes. Des secondes bonus sont attribuées sur les étapes de sprint (aux trente premiers) et sur les étapes en ligne (aux sprints intermédiaires). C’est le premier arrivé en haut qui a gagné le Tour de Ski et les points de Coupe du Monde à la clé …

David Epailly pour Nordic Magazine