Tour de ski : Petter Northug au sprint à Dobbiaco

Un groupe de quatre fondeurs, dont Northug et Cologna, a mené la poursuite, quatrième étape du Tour de ski. Le premier Français est Jean-Marc Gaillard.

 

downloader.php-copie-5.jpeg

Peter Northug (© Alain Grosclaude/Agence Zoom)

 

Le Tour de ski s’est transformé, aujourd’hui, en face à face Northug/Cologna, dans la poursuite de 35 km en skating qui s’est déroulée en Italie. Les deux leaders avaient pour gardes du corps leurs rivaux au classement général.

Devant, le rythme était en effet élevé pour le groupe de tête composé, outre du Norvégien et du Suisse, des Russes Alexander Legkov et Maxim Vylegzhanin. Le Canadien Alex Harvey, un temps dans cette échappée, a dû abandonner toute prétention.

Il a rejoint le groupe du Suédois Marcus Hellner (qui a imposé son rythme dans la durée), du Russe Ilia Chernousov et du Tchèque Lucas Bauer. La course semblait donc animée par deux quatuors.

downloader-1.php-copie-2.jpeg

Alex Harvey (© Alain Grosclaude/Agence Zoom)

De nombreux poursuivants les pourchaissaient, dont le Suédois Johan Olsson et Alexey Poltoranin. Jean-Marc Gaillard figurait dans cette masse, jouant le top 30 avec son dossard 54. Le Français réalisait une belle remontée.

Enfin, il faut imaginer une autre grappe, avec Ivan Perrillat-Boiteux et Mathias Wibault à cinq minutes. Robin Duvillard skiait derrière à plus 6 min. A plus de 10 minutes, même au-delà, Paul Goalabré et le Jurassien Cyril Miranda.

Le groupe des quatre”

Après 45 minutes de course, la tête avait déjà enregistré une avance de 1 mn 20. Sur les rives du lac di Lango, le rythme était rapide, à plus de 30 km/h, à 15 km de l’arrivée inondée d’un beau soleil italien, avec des températures de neige variant entre -4 et – 8°C.

La glisse vers la vallée a alors débuté, chacun des leaders prenant le relais. L’écart se creusait au fur et à mesure que les kilomètres étaient avalés.

Une heure après le départ, il était désormais convaincu que le timing de l’an dernier serait dépassé. Dans le groupe de Jean-Marc Gaillard, auteur d’un vrai effort qui n’allait pas être récompensé à sa juste valeur, l’Italien Roland Clara a lui aussi baissé la garde. Devant, Alex Harvey reprenait, au contraire, du poil de la bête.

Accélération de Northug”

La passe d’armes finale s’est engagée à l’arrivée du stade de Dobbiaco. Il restait encore trois kilomètres et trois cents mètres précisément, avec deux belles bosses à franchir. Un profil de coupe du monde pour l’explication finale. Qui de Petter Northug, Dario Cologna, Alexander Legkov et Maxim Vylegzhanin allaient avoir le plus de ressources pour remporter la 4e étape du Tour de ski ? Les quatre adversaires connaissaient parfaitement cette piste. L’heure était à la tactique.

C’est finalement Petter Northug qui accélérait soudainement. Une pression qui creusa l’écart et lui offrit la victoire. Le premier Français est Jean-Marc Gaillard. Il finit au 32e rang.

Les autres Français : Ivan Perrillat-Boiteux 41e, Mathias Wilbault 46e, Robin Duvillard 50e, Paul Goalabré 60e, Cyril Miranda 72e.

Cet après-midi, il semble écrit que la victoire finale au dessus du Val di Fiemme se jouera dimanche entre ces quatre fantastiques !

> Tous les résultats en cliquant ici.



Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade