Tour de Ski : la bonne opération de Stina Nilsson

FOND – Samedi, la Suédoise Stina Nilsson a remporté l’avant-dernière étape du Tour de Ski. Elle devient la femme à battre.

 

 

Un 10 km classique mass-start était au programme du jour pour les fondeuses engagées dans le Tour de Ski.  Au premier intermédiaire, le peloton restait bien compact, les meilleures mondiales skiant devant. A leur retour dans  le stade, un trio composé de Vertu Niskanen, Heidi Weng et Stina Nilsson tentait de se dégager, en accélérant le rythme. Cette première tentative eut pour effet de provoquer une cassure ; dès lors, elles se retrouvaient à cinq dans une échappée conduite par la Suédoise. Mais cette avance ne dura pas. Il fallut d’autres accélérations pour diminuer les effectifs.

A mi-course, une Russe pointait en tête : Yulia Tchekaleva progressait avec Nilsson et la Suissesse Nathalie Von Siebenthal. La Bernoise effectue une tournée prometteuse. Après le 5 km en skating à Toblach, elle occupait la 6e place du général. Dans ce groupe de neuf compétitrices, la Finlandaise Anne Kylloenen et la Suédoise Charlotte Kalla n’étaient pas les moins dangereuses.
 

 
A 2,5 km de l’arrivée, Von Siebenthal avait reculé et Kylloenen menait. Mais c’est finalement Stina Nilsson qui décrocha la victoire dans le Val di Fiemme. Seule Kylloenen tenta de l’empêcher de monter tout en haut du podium. Les deux femmes progressaient au coude à coude quand Charlotte Kalla les rejoignit. La deuxième et la troisième places furent dès lors très disputées.

 

 


 

 
Stina Nilsson réussit une belle opération. Désormais 4e du classement général de la coupe du monde, elle prend la tête du provisoire du Tour de Ski. Elle se situe devant Weng et Parmakoski, 4e du jour. Oestberg est 4e.

 

 

Télécharger (PDF, 278KB)

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.