Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

VAL DI FIEMME, ITALY - JANUARY 10: Therese Johaug of Norway takes 1st place during the FIS Nordic World Cup Men's and Women's Cross Country Tour de Ski on January 10, 2016 in Val di Fiemme, Italy. (Photo by Stanko Gruden/Agence Zoom)

Tour de ski : Therese Johaug tient son deuxième sacre

SKI – La Norvégienne Therese Johaug a profité de la dernière montée de l’Alpe Cermis pour refaire son retard sur sa compatriote Ingvild Flugstad Oestberg… et remporter son second Tour de ski avec plus de deux minutes d’avance ! Heidi Weng complète ce podium 100% Norge.

 

C’est l’ultime étape du Tour de ski qui prend en compte, au départ, les écarts réels entre les concurrents. Le premier fondeur à passer la ligne d’arrivée est sacré vainqueur. Entre les deux, il y a la fameuse montée de l’Alpe Cermis, une poursuite de 9 kilomètres en style libre qui a pour cadre une piste de ski alpin avec des passages au-dessus de 30% de pente.

Après sept étapes, trois Norvégiennes étaient garanties de monter sur le podium, la Suédoise Charlotte Kalla étant trop éloignée du trio pour prétendre à mieux qu’une quatrième place. Ingvild Flugstad Oestberg avait, elle, une avance de 38,7 secondes sur Therese Johaug. Serait-ce suffisant pour être couronnée dans le Val di Fiemme, succédant ainsi à Marit Bjoergen ?

Au quatrième kilomètre, Oestberg n’avait perdu que sept petites secondes. Mais dès les premières pentes, le gabarit taillé pour la bosse de Therese Johaug faisait la différence, une énorme différence. La puce norvégienne, motivée comme jamais pour décrocher un second sacre sur cet événement devenu incontournable, augmentait son avance au fil des lacets dans une ambiance toujours très populaire et sous le soleil du Val di Fiemme.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

La vainqueur 2016 signe sa seconde victoire sur le Tour après son sacre de 2014 et après trois deuxièmes places ! Johaug n’est jamais sortie du podium depuis 2011. Oestberg, révélation de ce début de saison, prend une belle deuxième place (+2″20 mn)  alors qu’Heidi Weng (+3″13 mn), bien seule sur cette étape, prend une jolie 3e place.

 

Capture d’écran 2016-01-10 à 14.59.46

 

Pour les places d’honneur, on retrouve deux autres Scandinaves avec dans l’ordre la Suédoise Charlotte Kalla (+7″45 mn) auteur d’un meilleur finish que la Finlandaise Kerttu Niskanen (+7″52 mn). Ragnhild Haga, Anne Kylloenen et Krista Parmakovski complètent le top 8.

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 

 
[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2016/01/2016CC2187TDS.pdf »]

[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2016/01/2016CC2187RL.pdf »]

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

6:39. Ce dimanche, la ville située la plus au sud de la planète, Ushuaia (Argentine), organisait, pour la première fois depuis trois ans, l’Ushuaia...

Ski de fond

Changement d'équpementier pour le Chartrousin Jules Lapierre, qui skiera dorénavant sur des Salomon.

Ski de fond

Christophe Perrillat, le coach du Haute-Savoie Nordic Team, revient pour Nordic Magazine sur le stage passé ces derniers jours aux Plans d'Hotonnes (Ain).

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse Anouk Faivre-Picon, devenue Wibault, de...

Biathlon

A moins de trois semaines du début de son festival, Martin Fourcade se réjouit de l'ampleur que son événement, lancé en 2019, a pris.

Saut à ski

En février 2023, la coupe du monde masculine de saut à ski ne s'arrêtera finalement pas outre-Atlantique, faute d'argent.

Ski de fond

La fondeuse slovène Hana Mazi Jamnik, 19 ans, a perdu la vie, ce jeudi, en Norvège alors qu'elle était sur les ski-roues.

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est au tour de l'ancienne fondeuse dauphinoise Manon Locatelli de se...