Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Tour de ski : top 10 pour Manificat

Maurice Manificat, 9e du prologue, signe une bonne entame du Tour de ski remporté par Dario Cologna. Les réactions des Français.

 

La foule d’Oberstdorf déjà enflammée lors du prologue féminin s’est révélée euphorique lors de la compétition masculine de 4,4 km.

Portés par la foule, les fondeurs ont tout donné sur la dure piste allemande. Mais pas assez pour battre Dario Cologna qui remporte donc le prologue et se place comme redoutable concurrent à la victoire du Tour de Ski. Calle Halfvarsson et Petter Northug Jr complètent le podium.

L'article continue sous la publicité
pub

« Je suis en bonne forme et content car le Tour de Ski est un de mes objectifs cette saison même si ce n’est que le prologue », confiait le Suisse. Northug, revenant vers son meilleur niveau est « content d’être sur le podium mais j’espérais mieux. Je m’attendais à aller plus vite sur le second tour mais ça ne l’a pas fait. Après c’est trop tôt pour dire si je peux gagner ou non le Tour. »

Manificat, 9e, se rassure

 

Du côté français, les Bleus ont lutté contre la piste et font un bilan plus ou moins bon de leur prologue.

Robin Duvillard déçu de son résultat.

Robin Duvillard déçu de son résultat.

Maurice Manificat, le tricolore le mieux placé aujourd’hui avec une belle 9e place confie à Nordic magazine : « Aujourd’hui c’était bien, faut attendre le résultat final mais les sensations étaient bonnes, mieux qu’hier. On savait que ce serait un prologue dur, c’est long, c’est hyper cassant, y a des bosses très raides puis des plats donc c’est dur à enchaîner, surtout le deuxième tour. J’espère que c’est un bon début de Tour et que ça va continuer sur cette lancée, j’espère faire un bon Tour de Ski. »

Robin Duvillard, juste derrière le leader du général Sundby à la 11e place, déclare : « Je ne suis pas content du tout, je n’ai pas du tout les mêmes sensations que d’habitude sur les prologues. Cette année tout ne va pas comme je veux et ça m’énerve un peu parce que je travaille pour et là je suis pas du tout dans ce que je fais. A l’arrivée faut voir mais on vient là pour gagner et ça marche pas, c’est agaçant. »

 

L'article continue sous la publicité
pub

« Demain est un autre jour »

 

Un peu plus loin au 31e rang, Jean-Marc Gaillard explique après sa course : « C’est un prologue difficile, je suis un peu déçu parce que les sensations étaient bonnes avant mais là je n’ai pas réussi à me mettre dedans et ça se paye cash. Il y a en tout cas 10 sec de trop pour la poursuite demain, ça aurait été bien si ça s’était mieux passé mais demain est un autre jour. L’objectif plus global du Tour de Ski c’est de rester parmi les meilleurs, retrouver de bonnes sensations. »

Jean-Marc Gaillard : "Demain est un autre jour".

Jean-Marc Gaillard : « Demain est un autre jour ».

Du côté de la Team Poney, Baptiste Gros se classe 39e et Renaud Jay 35e. « C’est une première pour moi ce format de course, j’ai pas trop l’habitude, je fais plus de sprint ou alors du 15 km. C’était en plus ma première distance de l’année mais je pense que j’ai réussi à gérer mon effort tout au long de la course. Ensuite avec Baptiste on arrêtera le Tour après le sprint. Sur la poursuite demain on va prendre de l’expérience parce qu’on est loin du niveau des meilleurs mondiaux ou des meilleurs Français, explique Renaud Jay. Mais sur le sprint on est venu faire un gros résultat avec l’absence en plus des meilleurs mondiaux de la catégorie. Donc on espère faire un gros coup. »

Renaud Jay : "On veut faire un coup sur le sprint".

Renaud Jay : « On veut faire un coup sur le sprint ».

Ivan Perrillat Boiteux, dernier français engagé, termine 74e : « C’était dur, je suis parti prudemment mais je n’ai pas réussi à accélérer, j’avais vraiment les jambes dans le dur à la fin. Après il y a pas mal de classique donc j’espère faire de meilleures courses en skate et on verra ce que ça donne. »

Ivan Perillat-Boiteux s'attendait à mieux.

Ivan Perillat-Boiteux s’attendait à mieux.

Le classement du prologue

Le classement du Tour de ski

 

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

La fédération russe de ski de fond a annoncé la composition de ses équipes pour la prochaine saison olympique.

Ski de fond

Après le bel hiver qu'elle vient de vivre, la Suédoise Jonna Sundling nourrit de grandes ambitions pour les Jeux olympiques de Pékin en février...

Ski nordique

Cet hiver, les sites nordiques tricolores ont connu une saison historique. Retour, en chiffres et avec les acteurs du secteur, sur une année record.

Ski de fond

Les fondeurs italiens Federico Pellegrino et Francesco De Fabiani rejoignent le groupe d'entraînement de Markus Cramer pour préparer les Jeux olympiques de Pékin 2022.

Biathlon

Benjamin Weger, sur le podium de la mass-start d'Oberhof (Allemagne) cette saison, est le seul biathlète suisse à être conservé en équipe nationale pour...

Ski nordique

Swiss-Ski a dévoilé ses cadres de saut à ski et de combiné nordique pour l'hiver 2021/2022. Le sauteur de la Vallée de Joux Killian...

Ski de fond

Le dernier marathon de l'hiver de la Russialoppet est au cœur d'une polémique après que l'un de ses concurrents soit mort et un autre...

Ski de fond

A 29 ans, Didrik Toenseth n'est pas certain qu'il a encore sa place en équipe nationale norvégienne. Il pourrait être remplacé par Harald Oestberg...