Tournée des 4 tremplins : les prétendants à la victoire

SAUT – La Tournée des Quatre Tremplins débute dans quelques jours. Qui succédera à Peter Prevc qui avait écrasé la concurrence l’an dernier ?

 

Qui sont les favoris de la 65e édition de la Tournée des Quatre Tremplins qui débute le 29 décembre à Oberstodorf  ? La réponse ne s’impose pas d’elle même. Jamais les meilleurs sauteurs mondiaux n’ont été aussi proches les uns des autres. Certes, on songe immédiatement au Slovène Domen Prevc, le frère cadet du vainqueur de l’an dernier, Peter Prevc. A 17 ans, il est l’étoile montante de l’hiver.

 

Domen Prevc.

En coupe du monde, il a déjà  engrangé quatre victoires, ce qui en fait donc le prétendant principal. S’il venait à l’emporter, les Prevc continueraient en tout cas à écrire de nouvelles pages de l’histoire de leur sport. En effet, jamais deux frères ne se sont succédé tout en haut du palmarès.

En 2015-2016, le roi Peter semblait imbattable : à 24 ans, il avait enlevé sept des huit rounds et récolté 1139,4 points. Un record ! Mais, depuis quelques mois, la machine semble enrayée. Aucun podium depuis le Grand prix d’été de Klingenthal pour le petit prince que l’on retrouve régulièrement au-delà de la 20e place, voire même la 30e (33e à Engelberg, le 18 décembre).

 

Les Autrichiens y croient

Les Autrichiens se disent qu’il y a peut-être une chance à saisir. Surtout qu’ils retrouvent peu à peu des couleurs. Pour eux, la mauvaise passe semble en effet terminée, en témoigne la victoire, mi-décembre, de Michael Hayboeck en Suisse. Les présences d’Andreas Kofler sur le même podium, de Stefan Kraft à la troisième place le lendemain sont perçus comme des signes positifs. Encourageants même, puisque Manuel Fettner et, de nouveau, Michael Hayboeck n’étaient pas loin.

 

Michael Hayboeck.

 

S’ils venaient à briller, le triomphe de Peter Prevc deviendrait alors une parenthèse dans la domination autrichienne (lire l’article dans le dernier numéro de Nordic Magazine sur les entraîneurs autrichiens dans le saut à ski).

Leurs rivaux allemands ne l’entendent pas de cette oreille. Après cinq mois d’absence pour cause de blessure, Severin Freund a effectué son retour. A Kuusamo, il a cumulé première et deuxième places. La suite de son parcours a été plus mitigée. A la Tournée des Quatre Tremplins, le leader sera bien entouré avec la sélection concoctée par l’entraîneur Werner Schuster : Richard Freitag, Andreas Wellinger, Stephan Leyhe et Markus Eisenbichler seront de la partie. Ce dernier s’est fait remarquer à Lillehammer et Engelberg (3e, 7e et 5e, il était tout simplement le meilleur allemand).

 

Descombes-Sevoie en embuscade

La Norvège compte, elle, sur son chef de file, Daniel Andre Tande, actuellement deuxième du classement général de la coupe du monde, derrière Domen Prevc. Le Polonais Kamil Stoch, 4e, a aussi ses chances. Lui aussi a connu les joies de la victoire (c’était à Lillehammer).

 

Daniel Andre Tande.

 

En France, on ne le dit pas, mais on le pense fortement. Vincent Descombes-Sevoie pourrait faire des étincelles. Depuis Ruka, le douanier a réussi à entrer à trois reprises dans le top 10, dont une 5e place, justement en Finlande, le 26 novembre. Papa d’une petite Rose depuis quelques jours (c’est son second enfant), il se rapproche peu à peu du trio de tête, ce qu’aucun tricolore n’a réussi à faire depuis le 6 décembre 2009, avec la troisième place d’Emmanuel Chedal à Lillehammer.

Ses chances sont d’autant plus grandes que les vainqueurs de la Tournée des Quatre tremplins sont rarement, à l’exception de l’an dernier, ceux qui trustent les premiers rangs. Comme, par exemple, Anders Fannemel (2014/15), Kamil Stoch (2013/14) ou Andreas Kofler (2011/12). A deux reprises, le Suisse Simon Ammann a débuté avec le dossard jaune (2008 et 2009) et, à chaque fois, il est rentré à la maison les mains vides. C’est dire…

Réponse à Bischofshofen le 6 janvier lors de la grande finale.

 

Oberstdorf, Nordic Park

Mercredi 28 décembre
19:00 : Ouverture officielle
Jeudi 29 décembre
14:45 : Entraînement officiel
16:45 : Qualification
Vendredi 30 décembre
16:45 : concours
Finale et remise des prix

Garmisch-Partenkirchen, Olympiaschanze (HS 140)

Samedi 31 décembre
11:45 : Entraînement officiel
14:00 : Qualification
Dimanche 1er janvier
14:00 : Concours
Finale et remise des prix

Innsbruck, Bergisel-Stadion Olympiaschanze (HS 130)

Mardi 3 janvier
11:45 : Entraînement officiel
14:00 : Qualification
Mercredi 4 janvier
14:00 : Concours
Finale et remise des prix

Bischofshofen, Paul-Außerleitner-Schanze (HS 140)

Jeudi 5 janvier
14:45 : Entraînement officiel
16:45 : Qualification
Vendredi 6 janvier
16:45 : Concours
Finale et remise des prix

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.