Tournoi des Douanes : la France va-t-elle encore dominer la patrouille ?

Jason Lamy Chappuis, Maurice Manificat, Alexis Bœuf, Aurore Jean, Marie Dorin-Habert… Ils participent à partir d’aujourd’hui au 60e tournoi des douanes à Galtür, en Autriche. En ligne de mire, une nouvelle victoire dans l’épreuve reine de la patrouille.

 

downloader-5.php

Jason Lamy Chappuis porte les couleurs des Douanes.

 

L’an dernier, la direction générale des douanes françaises avait organisé le 59e Tournoi international de ski des douanes. C’était à Megève du 20 au 23 mars. Cette année, la 60e édition qui réunit tous les sportifs douaniers des six nations des Alpes se déroule à Galtür, à l’ouest de l’Autriche, du 8 au 12 avril. Jusqu’en 1996, l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, l’Italie et la France étaient concernées ; en 1997, la Slovénie a rejoint ses voisins.

Pour Maurice Manificat et les autres athlètes, c’est « la dernière échéance de l’hiver ». Pourtant, le ciel semble l’avoir oublié puisqu’il neigeait encore il y a quelques heures. « Je pensais trouver des conditions de fin de saison : soleil, neige béton, gros grain, lunettes noires et compagnie….  Je me suis peut être un peu plantée ! », sourit Marie Dorin-Habert en miss météo.

Ce qui attend les athlètes nordiques ? « Deux épreuves officielles sont au programme ainsi qu’un sprint ce mercredi soir ouvert même aux civils », répond le chef de file de l’équipe de France.

A savoir un 5 km skate mass-start dames ou un 10 km hommes ce matin, une patrouille par équipe de trois skieurs (dont 1 biathlète et 2 fondeurs) demain.  Il s’agit de l’épreuve reine avec un parcours accompli dans les conditions de service, alourdis d’une charge sur le dos et d’un fusil. Attention, l’équipe doit évoluer sans perdre le moindre élément puisque les skieurs ne peuvent franchir la ligne d’arrivée, séparés d’un écart de plus de 15 secondes entre eux.

 

Des Français aux avant-postes

L’an dernier, sur ce format, Jean-Marc Gaillard, Christophe Perrillat et Alexis Boeuf s’était imposé devant le trio Maurice Manificat, Jason Lamy Chappuis et Jean-Guillaume Béatrix. Une tradition française en quelque sorte puisqu’en 2010, Christophe Perrillat, Alexis Boeuf et Lois Habert avaient déjà gagné, et qu’en 2011, Jean-Marc Gaillard, Jean-Guillaume Béatrix et Maurice Manificat avaient été les meilleurs.

« Les Douanes sont mon employeur depuis 2006. Ils me permettent de vivre au quotidien tout en me libérant entièrement pour le ski », aime à rappeler Jason Lamy Chappuis. Il bénéficie donc d’un salaire mais aussi d’un statut social pendant les compétitions.

Outre les personnes déjà citées, les Douanes soutiennent également Maxime Laheurte, Sébastien Lacroix, Vincent Descombes-Sevoie, Aurore Jean, Pauline Macabies… Sylvain Guillaume, le Jurassien médaillé à Albertville (argent) et à Nagano (bronze), en a fait son métier en Haute-Savoie.

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade