Trail : 10 modèles pour faire le bon choix

Maintenant que les skis sont fartés et rangés dans la housse, c’est parti pour la saison de trail… En partenariat avec Yves Meuterlos de Running conseil Pontarlier (et Sport et neige), retrouvez une sélection de 10 chaussures de trail et l’avis de ce spécialiste de la course à pied pour faire le bon choix avant de tracer sur vos singles préférés.

 

L’évolution des matériaux, de la technique de course à pied, des types de terrains parcourus ou encore des distances de course a conduit les fabricants à spécialiser leur chaussure de trail. « Un compétiteur va rechercher une chaussure présentant des qualités parfois différentes du coureur populaire dans le sens où il va compenser un amorti ou un confort moyen par une bonne “technique de pied”, explique Yves Meuterlos. En ce sens, il est primordial de connaître le passif du coureur, sa “bobologie”, son univers de course à pied, la nature de son pied et son terrain de jeux pour conseiller au mieux une paire de chaussures de trail.»

Le spécialiste vous présente ici 10 modèles qui couvrent grosso modo l’utilisation d’un maximum de coureurs et de coureuses, car les dames sont de plus en plus nombreuses à chausser les baskets et enfiler un dossard chaque dimanche de trail…

 

 

1 – Asics Fujitrabuco 3 Neutral

 

Trabuco

C’est la chaussure polyvalente par excellence. Après un changement décevant à base de coutures thermo-soudées en lieu et place d’une couture normale l’an passé, Asics est vite revenu aux principes qui font de cette chaussure un best-seller depuis 5 – 6 ans.

A recommander à tout type de coureurs recherchant confort, amorti et stabilité sur toutes distances.

 

+

Un amorti moelleux, un volume chaussant confortable, sa polyvalence

Pas très à l’aise en terrain très engagés

 

 

2 – Cascadia Brooks 10

 

Cascadia-101

Au départ, c’était une chaussure pour coureurs lourds apportant stabilité et confort. Mais sa semelle a évolué vers un produit moins rassurant en descente, notamment sur terrain gras. Le nouveau modèle a été repensé pour répondre à ce problème et c’est aujourd’hui un modèle pour coureur de tout poids et sur toutes distances. Cela illustre également la perpétuelle remise en question des fabricants qui font face à des retours très concrets et rapides du terrain.

 

+

Protection, confort

Accroche, même s’il y a du mieux

 

 

3- North Face Cardiac

 

tnf-men-ultra-cardiac-shoe-angle

C’est une vraie belle et nouvelle chaussure bien structurée. Elle est plus ferme que le moelleux d’une Asics mais excelle en terrains engagés avec sa semelle Vibram. Je la conseille plutôt à des traileurs légers sur du long recherchant une certaine tonicité. Attention aux coureurs de plus de 80 kg.

 

+

confort interne, accroche, semelle

Peut-être une sensation de fermeté

 

 

4 – Salomon S-Lab XT 6 (soft ground)

 

SAL430_1000_3

Une excellente chaussure pour les terrains boueux et glissants. Sa semelle offre un crantage acéré et est dotée d’un mesh très solide. Comme toutes les Salomon, il faut un “pied Salomon” pour apprécier tout son potentiel. A utiliser pour tout coureur et toutes distances.

 

+

accroche terrain gras, construction

usure rapide de la semelle

 

 

5- La Sportiva Ultra Raptor

 

Ultra_Raptor_Yellow

C’est la grande surprise : alors que d’autres marques expérimentaient de façon malheureuse des nouveautés mal venues, elle m’a sauvé la saison dernière pour les clients alignés sur un UTMB par exemple.

A conseiller aux gens recherchant robustesse, protection, tenue de pied et accroche. Je la vends également pour des randonnées en montagne.

 

+

Accroche, solidité, maintien, chaussant confortable

A éviter sur les chemins roulants : son terrain, c’est la montagne

 

 

6 – Asics Renegade

 

Renegade

C’est la chaussure plébiscitée par Arnaud Perrignon avec une vraie semelle de tracteur ! Elle est recouverte d’un mesh typé Cordura très costaud et intègre une guêtre pour la boue et les conditions difficiles.

Plutôt destinée aux moyennes distances et aux terrains gras. A réserver aux coureurs élite plutôt légers et/ou très toniques.

 

+

Accroche en champs, forêt, terrain gras

Pas du tout adapté aux parties de transitions bitumées

 

 

7 – Salomon S-Lab Sense (Soft ground)

 

Salomon

Ce modèle fait partie des chaussures dites minimalistes, à l’opposé complet des semelles surdimensionnées de chez Hoka*. Cette Salomon, développée avec Kilian Jornet, permet de développer une qualité de pied avec une assise plus basse, un drop réduit (c’est à dire l’écart de hauteur entre l’avant et l’arrière de la semelle). Cette tendance commence à ce confirmé chez d’autres marques comme Saucony et brooks.

Ce modèle cranté pour terrains gras est réservé aux coureurs élites légers.

 

+

Le savoir-faire Salomon en matière de chaussant, le poids

Le prix

 

* A noter :  les semelles surdimensionnées de la marque Hoka présentent également un réel intérêt après blessure ou pour les coureurs très lourds, c’est indéniable. Mais je préconise de les utiliser en alternance avec des chaussures à semelles “normales”. Tout simplement pour conserver une certaine faculté de proprioception.

 

 

8 – La Sportiva Bushido

 

LABUSM1-1

Comme la Raptor, elle est taillée pour la montagne et orientée pour traileurs légers. Une bonne accroche, une stabilité et une solidité avérées en font un peu la Speedcross de la montagne.

Plutôt pour les coureurs légers ayant une bonne qualité de pied.

 

+

Accroche, comportement en terrain montagneux, solidité-

Un peu raide

 

 

9 – Adidas Riot 6

 

Adidas

Elle n’est plus du tout dans le moule connu il y a encore deux ans. Elle est plus souple, tonique et dynamique qu’avant. Du coup, on l’adresse désormais à des coureurs universels pas trop lourds à la recherche de protection, de dynamisme et de légèreté.

 

+

Dynamisme

Stabilité

 

 

10 –  Asics Fuji Attack

 

Asics

C’était la chaussure de Xavier Thévenard : elle présente un bon compromis entre la Fuji Elite et la Trabuco. Idéal pour ceux recherchant tonicité, légèreté, renfort et confort. Elle est vraiment passe-partout.

 

+

Polyvalence et dynamisme

Pas franchement à l’aise en grosse montagne , public averti sur longues distances

 

En somme, il n’y a pas de mauvaise chaussure mais des chaussures qui ne vont pas à tout le monde !

 

 

Pour plus d’infos sur ces modèles trail hommes et dames, rendez-vous sur Running conseil.

 

2 Comments

  1. Stéphane

    12/08/2016 à 21 h 51 min

    Merci bcp pour ce comparatif découvert qu’aujourd’hui !
    Cherchant une bonne paire de chaussures de trail pour du fast hiking en montagne sur sentiers souvent difficiles (caillouteux), je crois que l’Ultra Raptor me fait de l’œil, vu que je ne suis pas un léger (80 kg…). Depuis y’a également l’Akasha, mais par rapport au poids…

  2. jerome

    18/01/2017 à 14 h 23 min

    bonjour
    que signifie “public averti sur longues distances” pour les FujiAttack, autant je comprends pas à l’aise en grosse montagne. j’ai ce modele et pour la TGC 65km fin août j’hésite à les prendre ou à changer pour un autre modèle avec plus d’amorti et de stabilité vu mon poids de 77kg

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.