Trail de la Source du Lison : Sangé Sherpa s’impose

Sangé Sherpa, le traileur qui monte sur le massif jurassien, a inscrit son nom au palmarès du Trail de la Source du Lison, dont les nouveaux tracés ont enchanté les concurrents.

 

Ce dimanche 20 octobre a eu lieu la troisième édition du Trail de la Source du Lison. Depuis quelques jours, les prévisions météo donnaient du fil à retordre aux organisateurs, qui avaient de toute façon prévu des parcours de repli.

A 8 heures du matin au Château d’Amondans, le ciel est encore bien sombre, entre le jour qui se lève doucement et les épais nuages noirs. Mais rien n’entame la motivation de ces 140 coureurs qui se préparent à affronter les 38 km d’un tracé relevé, technique et varié. Top départ, le rythme est donné, ça va vite dans les rangs de devant, emmenés par Nicolas Binet, du Team Sport et Neiges, vainqueur l’an dernier ; et Sangé Sherpa, l’étoile montante du Team Endurance Shop de Besançon.

2013_10_Lison_NicolasBinet

Nicolas Binet à la Source du Lison

La première partie du grand parcours est assez ludique tandis que la suite sera plus complexe avec plus de dénivelé. Tout est pensé pour le plaisir des coureurs : l’itinéraire, fluide et varié, passe par des villages de charme (Amondans, Lizine, Saraz, Montmahoux, Nans-sous-Sainte-Anne) et offre de superbes panoramas. Ce millésime 2013 a, en outre, réservé quelques surprises inédites : passages dans des lapiaz, dans une grotte, dans une cheminée et passerelles permettant d’enjamber le Lison à deux reprises.

C’est l’acquisition récente de ces infrastructures qui a d’ailleurs permis aux organisateurs d’imaginer un nouveau tracé tout en relances.

A 10 heures à Nans-sous-Sainte-Anne, rires et bonne ambiance sont au rendez-vous pour le départ des 400 participants s’alignant sur le 21 km. Les premiers du grand parcours et du petit se rejoignent.

 

Nouveaux parcours appréciés

 

Tous se battent et doivent restés très concentrés sur un terrain rendu très glissant en raison de la pluie. Au final, ce n’est pas l’épaisse boue accrochée aux semelles et sur les mollets qui reste dans les esprits, mais bien la beauté du parcours.

Nicolas Binet a adoré « ce superbe tracé », malgré une erreur de parcours alors qu’il joue la victoire avec Sangé Sherpa dans les 10 derniers kilomètres. Ce dernier courait aujourd’hui son 24e trail de la saison et confirme sa forme éblouissante en remportant le 38 km, suivi de Joris Botton, 2e du trail des Sangliers, et de Johann Moussel.

Bruno Girard et Damien Camalet

Bruno Girard et Daniel Camalet

Quant au 21 km, le finish est superbe pour Bruno Girard et Daniel Camalet. belle leçon d’amitié pour ces deux gaillards amis dans la vie, arrivés main dans la main pour la première et seconde place, et qui « se sont régalés » sur le parcours.

Chez les femmes, Stéphanie Curty, gagnante du 38 km, a eu « de bonnes sensations sur du vrai trail ». Christine Gerber, la Suissesse gagnante du 21 km, a trouvé « le parcours vraiment magnifique ».

 

Le maître-mot : plaisir

 

Rappelons que le trail du Lison fédère tout le plateau d’Amancey, la vallée du Lison et reçoit le soutien des associations de villages et des comités des fêtes, gage de son succès.

Cette troisième édition a donc une nouvelle fois été une réussite, grâce notamment à l’engagement des 120 bénévoles de l’Association Lison Sport Nature, salués du reste par l’ensemble des trailers. Mais leur vision des choses va bien au-delà du trail, comme l’explique l’organisation : « Le Lison et plus généralement le Doubs sont des terres où il n’y a pour le moment que très peu d’événements de sport nature, malgré un potentiel extraordinaire. Nous voulons ainsi valoriser et faire découvrir ces territoires aux coureurs. » On est donc bien loin de la mouvance actuelle de la plupart des trails, qui visent toujours plus dur, plus technique et plus long. On l’aura compris, ici le maître mot est le plaisir avant tout. Avis aux amateurs pour l’édition 2014…

Journée spéciale le 30 novembre prochain à Quingey avec Yohan Métay qui viendra faire son sketch sur « la tragédie du dossard 512 » (parodie de l’ultra-trailer à l’UTMB).

 

Plus d’informations sur www.trailison.fr et www.doubsterredetrail.fr

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.