Trail des Sangliers : ils seront près de 1 000 sur le Larmont

Record en perspective pour le trail des Sangliers ce dimanche à Pontarlier. Ils seront près de 1 000 coureurs sur les deux distances proposées.

 

Depuis le temps qu’ils tournent autour de cette barre symbolique ! Ce dimanche, les organisateurs du trail des Sangliers (les tracés sont ICI) dépasseront la barre des 1 000 participants sur l’événement trail de l’automne dans le haut-Doubs.

Une consécration pour cette course qui fête cette année sa 9e édition. Au-delà des magnifiques et  surtout accessibles parcours proposés sur les pentes du Larmont, au-dessus de Pontarlier, c’est toute l’organisation et l’histoire de cette course qui est récompensée par cette audience record. 

Il y a quasiment 10 ans, Manu Saillard et l’association Les sangliers marathoniens lançaient cette course dans un environnement où le trail n’avait pas pris l’importance qu’on connaît aujourd’hui : leur crédo était alors de se faire plaisir en pleine nature et de faire découvrir le secteur, y compris aux locaux ! Sans succomber aux sirènes du “toujours plus de kilomètres et de dénivelé”, l’organisateur actuel, le Doubs sud athlétisme, a su conserver l’essence de son rendez-vous d’année en année. 

 

La consécration d’une équipe et d’un projet de course

 

En ouvrant la course aux moins aguerris via le trail des Marcassins et la marche nordique depuis quelques années ou avec la possibilité de disputer le trail des Sangliers en duo, ce trail automnal a réuni toutes les conditions nécessaires à un vrai succès populaire. Pour beaucoup, cette épreuve est l’épreuve de l’année. Pour d’autres, elle sera un tremplin de préparation en vue des championnats de France de Gap en octobre. 

Arnaud Perrignon est de ceux là : multiple vainqueur sur ses terres d’entraînement, le maitre-nageur aura à coeur de briller devant les siens. Rémi Piégelin et le Dolois Christophe Benay du team Intersport, déjà monté sur le podium pontissalien, seront ses plus sérieux adversaires. Nicolas Binet, finisher de l’UTMB, sera aussi de la partie. 

Chez les dames, Stéphanie Roy tentera de décrocher une énième victoire sur un tracé qu’elle connaît par coeur. Tandis que sur le parcours des Marcassins, on pourrait bien retrouver le fondeur Théo Pellegrini dans le groupe de tête.

La course de dimanche devrait se présenter sous ses meilleurs atours puisqu’une météo clémente est annoncée sur la région.

 

Toutes les infos pratiques sur le site de l’épreuve.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade