Trail des sangliers : la démonstration de Pascal Egli

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski, saut à ski,

sangliers_Egli.jpg Il a survolé la course de 36 km disputée sur les hauteurs de Pontarlier. Pascal Egli a bouclé le tracé autour du Larmont en moins de trois heures, un temps comparable à la référence établie par Arnaud Perrignon. Le Suisse de St-Gall a fait sa course en solo, sans s’occuper des concurrents directs. Ce spécialiste du kilomètre vertical s’est vraiment fait plaisir : « J’adore le parcours avec des parties techniques, d’autres roulantes, des pentes parfois très raides et quelques descentes techniques suite aux précipitations d’hier. Contrairement à l’an passé où j’avais finis 2e, j’ai préféré partir plus doucement, à mon rythme. Et dès la première grosse difficulté, je me suis retrouvé tout seul devant. Ensuite, j’ai déroulé sur les parties techniques et mon avance n’a cessé d’augmenter », expliquait l’Helvète dans l’aire d’arrivée. Etudiant à Zurich, il va profiter de son passage à Pontarlier pour « saluer mes amis du coin ».

Lui aussi a des attaches pontissaliennes puisqu’il y a fait une partie de ses études : le fondeur de Vallorcine Sacha Devillaz a signé une jolie seconde place sur ce trail des sangliers. « J’ai été dans le dur tout de suite, je suis un peu grippé. Et à partir du 15e kilomètre, je suis passé en seconde position. Dès lors, je me suis accroché entre bonnes et mauvaises sensations. Heureusement qu’il n’y avait pas plus de kilomètres ! » soufflait le coureur de Ravanel and co Salomon.

Lui aurait bien voulu qu’il y a ait plus de distance : Sébastien Jeu de l’association Volodalen complète le top 3 de cette édition. L’organisateur du trail de Vouglans a profité de bonnes jambes pour remonter une dizaine de places dans les dernières dix kilomètres ! Un retour en trombe…