Trans’roller : les meilleurs mondiaux seront au rendez-vous

Les fondeurs et fondeuses auront du grain à moudre face aux spécialistes du rollerski lors de la Trans’roller, support cette année de deux épreuves de coupe du monde de rollerski. Toutes les infos…

 

Larmont 4

Adrien Backscheider, tenant du titre sur la Montée du Larmont, et ses copains vosgiens sont attendus à Pontarlier les 14 et 15 septembre.

 

La fête promet d’être belle. En tout cas plus importante que lors des précédentes éditions de la Trans’roller. Et pour cause, la course de ski-roues et roller dans le haut-Doubs accueille deux épreuves de la coupe du monde rollerski les 14 et 15 septembre. « Ce sera un week-end très chargé sur Pontarlier avec la Trans’roller, la haute-foire gastronomique du haut-Doubs et le dimanche, l’arrivée du Tour du Doubs cycliste », s’est réjouit le maire de Pontarlier, Patrick Genre, soulignant « l’histoire d’amour » entre sa ville et la course depuis 13 ans !

 

Revivez les plus beaux moments du 25 km de la Trans’roller 2012.

 

« Une coupe du monde de rollerski augure une très belle présence sportive, un spectacle pour le grand public et marquera aussi le début de la saison pour la grande famille du ski », a rappelé pour sa part l’adjoint au sports Daniel Defrasne. «On espère vraiment que cette opération portera ses fruits, lançait le nouveau président de Trans’organisation Hervé Balland. On peut déjà se réjouir de la présence de sportifs de haut-niveau à nos côtés comme Alexandre Rousselet, notre nouveau directeur d’épreuve ou Vincent Defrasne qui nous donne de précieux conseils. C’est essentiel pour proposer aux athlètes de haut-niveau les conditions optimales d’un événement mondial. »

 

Image 1

Masako Ishida à surveiller sur le prologue en montée…


De nombreux fondeurs élite comme Aurore Jean, récente championne de France de rollerski, Anouk Faivre-Picon, la Japonaise Masako Ishida, Adrien Mougel, de Cyril Miranda, Alexis Jeannerod et sans doute l’armada des rollerskieurs vosgiens en lice à la coupe du monde de La Bresse ce week-end, pourront se mesurer aux spécialistes du circuit international.

« Je suis contente de faire cette course tous les ans, surtout que dans 15 jours, la montée se déroulera sous la forme d’un prologue, du coup, ce sera un effort très différent d’une mass-start habituelle avec une concurrence sérieuse », jugeait Anouk Faivre-Picon en ambassadrice de sa ville de Pontarlier.

 

Image 2

… tout comme la locale Anouk Faivre-Picon

 

Après le prologue de 5 km entre la porte St-Pierre et l’Arcan sur les pentes du Larmont, les écarts du samedi établiront le classement de la poursuite du lendemain au départ de Pontarlier (30 km pour les hommes) et Malbuisson (17 km pour les femmes). Là aussi, il s’agira d’une étape de coupe du monde qui devrait afficher un très gros niveau.

 

 

Du spectacle avec un départ en plein centre-ville”

 


«Le départ donné au centre-ville de Pontarlier devant la porte St-Pierre, au plus près du public devrait être un grand moment. Cette course est un vecteur important de notre discipline et plus globalement de notre région », commentaient de concert Alexandre Rousselet et William Trachsel, coordonateur de Trans’organisation. 

 

Justement, la région, les amateurs de roller pourront la découvrir le dimanche avec les épreuves de distance 17 km (course et fitness) et 30 km entre Pontarlier et Mouthe où l’arrivée se fera “en direct”. Comprenez que le petit détour en entrant dans Mouthe disparaîtra cette année.

 

Pour connaître toutes les animations, les horaires et/ou réserver sa place, une adresse = www.transroller.com