Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Une Américaine, une Estonienne et une Française : Aurélie Dabudyk.

Transju’classic : podium pour Aurélie Dabudyk

Aurélie Dabudyk, tenante du titre de la Transjurassienne, a signé un joli podium sur la Transju’classic, battue sur le fil par Mannima et Brooks qui ont découvert avec brio la difficile épreuve française de la FIS marathon cup.

 

Chez les dames, la lutte a été moins dense dans le sens où trois athlètes sortaient largement du lot : l’Estonienne Tatjana Mannima, Holly Broorks from States et la Française Aurélie Dabudyk. Ces trois chefs de fil du ski de fond européen, toutes bien placées au classement général de la FIS marathon cup, ne se sont pas quittées d’une semelle tout au long des 56 km de course. Un peu ralentie par la bise légère du jour et évoluant dans un décor féérique, le trio n’a pas molli l’allure jusqu’à l’arrivée à Mouthe où la puissance de l’Estonienne Tatjana Mannima a fait son effet pour décrocher sa première victoire en terre jurassienne. « La piste était difficile et je suis vraiment très contente de cette victoire », soufflait la fondeuse sur la ligne d’arrivée. Cette première place est d’autant plus symbolique que l’athlète, victorieuse du FIS marathon cup en 2013, a été victime d’un accident l’an passé… Ce retour au premier plan est forcément chargé d’une émotion particulière.

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Roxane Lacroix derrière les stars

 

Des émotions, l’Américaine Holly Brooks en a connu aussi aujourd’hui : « la piste est très difficile ici, je l’ai découvert pour la première fois, assurait-elle tout sourire. Je suis très fatiguée mais aussi très heureuse de conserver mon maillot de leader du FIS marathon cup. J’étais venue dans le Jura pour ça ! »

La vidéo de Nordic TV :

 

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

Derrière ce duo, Aurélie Dabudyk y a cru jusqu’au bout mais a manqué de force dans le finish. La fondeuse du Pays rochois, tenante du titre sur La Transjurassienne, avec sa belle 3e place, fait également une bonne opération au classement des marathons internationaux. Ce midi, sa décision de s’aligner, comme prévu, sur La Transjurassienne ce dimanche, n’était pas encore prise. Outre ce podium très relevé, Roxane Lacroix réalise une belle performance en s’emparant de la 4e place devant une habitué des podiums transjurassiens, la Tchèque du Risoux club Karolina Bicova.

Le top 30 dames provisoire :

Capture d’écran 2015-02-07 à 14.48.17

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski nordique

Finalement, les farts fluorés seront toujours de la partie l'année prochaine sur les circuits internationaux de biathlon et de ski nordique.

Ski de fond

10:23. Dimanche, en rentrant du Blink Festival lors duquel il a notamment terminé troisième de la montée du Lysebotn, le fondeur andorran Irineu Esteve...

Ski de fond

Blessé à la cheville l'été dernier, Jules Chappaz passe, cette fois-ci, une préparation sans pépins physiques. L'occasion pour le Cluse de se construire avant...

Ski de fond

La semaine prochaine, la Suédoise Frida Karlsson, sortie de l'équipe nationale par choix il y a quelques mois, s'entraînera à Torsby (Suède) avec les...

Biathlon

L'hiver prochain, c'est Bessans (Savoie) qui organisera les championnats de France de biathlon et de ski de fond. Ce sera du 31 mars au...

Ski de fond

Durant l'été, Nordic Magazine donne la parole, chaque jour, à un nordique retraité. C'est maintenant au tour de l'ancienne fondeuse jurassienne Marika Godin de...

Ski de fond

Dans un peu moins de deux mois, le Suisse Dario Cologna, néo-retraité, participera au marathon de Londres. Avec un objectif ambitieux.

Ski de fond

Lundi, Lucas Chanavat, Johannes Hoesflot Klæbo et Helene Marie Fossesholm ont fait une apparition remarquée au camp d'entraînement international de Sjusjøen (Norvège).