Transju/Benoît Chauvet : « Une seule place compte, la première »

Benoît Chauvet, vainqueur de l’épreuve en 2011, sera ce dimanche l’une des meilleures chances de podium sur la Transjurassienne. D’ailleurs cette mythique course jurassienne l’inspire énormément…

421663_355838344441170_325328366_n.jpg
Benoit Chauvet a remporté l’épreuve en 2011.

Benoît Chauvet, vu de la haute-Savoie, que représente La Transjurassienne que vous avez d’ailleurs remportée en 2011 ?
Vu de la Haute Savoie, la Transjurassienne fait évidemment partie du patrimoine Jurassien. Que l’on soit sportif ou non, ce nom évoque quelque chose à la plupart d’entre nous. Lorsque l’on parle de ski de fond, les gens pensent bien souvent au Jura. La course semble être une histoire à elle toute seule, elle est aussi course de fond la plus médiatisée en France.
Patrimoine et Tranjurassienne sont intimement liés, c’erst même… un pléonasme ?! ;o)

Tient-elle une place particulière dans votre CV sportif et humain ?
Depuis que je suis enfant, j’entends le mot Transjurassienne de la bouche de chaque skieur. C’est notre mythe Français, la course qu’il faut avoir faite, que l’on soit compétiteur ou skieur de loisir. Bien souvent, j’en entendu parler de cette ambiance incroyable tout au long du tracé qui reste l’un des plus fantastiques sur une épreuve de longue distance en skating. C’est une course qui me tient à coeur, elle est désormais inscrite sur ma liste des épreuves importantes de l’hiver, et c’est bien sûr avec un grand plaisir que je vais revenir cette année.

Vous serez dimanche l’une des meilleures chances françaises de podium voire de victoire. Quel objectif visez-vous ?
Lorsqu’on est compétiteur, on s’inscrit toujours avec l’envie de donner le meilleur, et une fois la ligne d’arrivée franchie, il n’y a qu’une seule place qui compte : la première. L’envie ne sera pas différente cette année des années passées, je rêve de victoire mais je sais que je ne serai pas le seul et qu’il faudra se battre jusqu’au bout pour y arriver.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade