Transjurassienne : Jérémie Millereau s’impose au sprint

A 31 ans, Jérémie Millereau vient de signer sans doute la plus belle victoire de sa carrière en s’imposant sur La Transjurassienne au sprint devant Thibault Mondon. Le team Gel Rossignol fait carton plein avec la belle 3e place d’Adrien Mougel. Les coureurs du Haute-Savoie nordic team, Tarantola, Perrillat et Buisson ont été distancés dans la descente de Chaux-Neuve…

 

Au bout du suspens, Jérémie Millereau a remporté ce dimanche La Transjurassienne en 3h19, créant ainsi la sensation du jour : “C’est sans doute ma plus belle victoire, reconnaissait le fondeur du team Gel Interim Rossignol. C’était difficile, je n’étais pas au mieux à Bois d’Amont mais la forme est revenue et grâce à de supers skis, j’ai pu m’échapper avec Thibault et Adrien dans la descente de Chaux-Neuve”.

 

La vidéo de Nordic TV :

 

Car c’est bien dans cette descente menant au pied des tremplins de saut à ski que la décision s’est faite ! Un fait de course curieux alors que ni la montée du Risoux, ni celle de la Célestine n’avait souri à un des costauds du jour. Au retour vers Bellefontaine, un groupe d’une dizaine d’hommes se frayaient un chemin au milieu d’un dense public massé dans la bosse. S’y trouvaient l’ensemble des favoris de cette édition 2015 finalement disputée sans la terrible bise noire redoutée des fondeurs.

 

La descente comme juge de paix !

 

Jusqu’à Chapelle-des-Bois puis le Pré Poncet, le groupe s’observait, personne ne souhaitant griller trop de cartouches… Thibault Mondon allumait la première mèche en partant dans la Célestine suivi de Sergio Bonaldi, Christophe Perrillat, Emilien Buisson et Damien Tarantola qui participait là à sa première (très) longue distance. Jérémie Millereau, Adrien Mougel et surtout Benoit Chauvet, éprouvé de sa folle chevauchée sur la Transju’classic, perdaient du terrain. Mais c’était sans compter le passage par la vieille route de Chaux-Neuve qui permettait au futur trio de tête de prendre la poudre d’escampette.

Mondon, Millereau et Mougel se présentaient de front au bout de la longue dernière ligne droite et Jérémie Millereau s’en allait cueillir la cloche Obertino dévolue au vainqueur de La Transjurassienne ! Adrien Mougel signait un nouveau podium après sa 2e place en 2013. Tandis que du côté de Haute-Savoie nordic, les visages se faisaient grimaçants. Des larmes coulaient même sur le visage d’Emilien Buisson, planté comme ses collègues dans cette descente qui aura gagné ses lettres de noblesse sur le mythique parcours de la Transjurassienne !

 

Les résultats

Le top 30 hommes officieux :

Capture d’écran 2015-02-08 à 13.57.32


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.