Transjurassienne : la cloche pour la Suédoise Graefnings

SKI DE FOND – La Suédoise Maria Graefnings s’est imposée sur le 50 km de La Transjurassienne devant la double vainqueur en titre Aurélie Dabudyk, piégée par un mauvais départ. Pour sa première Transju, la Jurassienne Aurore Jean complète le podium.

 

Ce matin, Maria Graefnings était sans doute la plus heureuse au monde. La fondeuse suédoise a remporté La Transjurassienne après un 50 km parfaitement maîtrisé entre Bois d’Amont et Prémanon. Pas forcément partie dans le bon tempo, elle a rapidement fait la course en tête après 7 kilomètres pour logiquement remporter cette étape de la FIS wolrdloppet cup en deux heures et cinq minutes.

Derrière elle, Aurélie Dabudyk a réalisé une remontée fantastique après un départ manqué. Aux alentours de la 20e place dames, la fondeuse du Pays Rochois a enclenché la surmultipliée pour remonter jusqu’à la deuxième place du podium. De quoi ravir la double vainqueur en titre de La Transjurassienne. La jeune femme conforte au passage son maillot rouge de leader du classement général de la FIS wolrdloppet cup.
Pour sa première participation à la grande course jurassienne, Aurore Jean montait sur le podium. Au terme d’une épreuve où elle a connu des hauts et des bas, la locale de l’étape gardera longtemps en tête cette fabuleuse ambiance populaire sur les ravitaillements. Les Suissesses Rael Imoberdorf et Nicolas Donzallaz complétaient un joli top 5 international.

 

 

 

 

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.