Randonnée nordique : trois jours sur la mythique GTJ

RANDONNEE NORDIQUE – Par les sentiers des mythiques GR5 et GR9, la Grande traversée du Jura guide les randonneurs itinérants le long du croissant jurassien.

 

 

Itinéraire mythique de randonnée, en été comme en hiver, la Grande traversée du Jura (GTJ) relie, en un tracé linéaire de près de 400 km évoluant entre 235 m et 1 720 m d’altitude, les deux extrémités d’un vaste massif riche de forêts, de combes, de sommets et de crêts… Elle se parcourt à ski, à vélo, à raquettes, à VTT, à cheval ou à pied.

À partir du pays de Montbéliard, le sentier chemine vers les plateaux du Haut-Doubs, pour redescendre vers la rivière du Doubs. Le long de la frontière helvétique, il longe ses méandres jusqu’à Villers-le-Lac, puis fait place à une ambiance bucolique entre prairies, où paissent les vaches montbéliardes, et forêts de feuillus. C’est le territoire des fermes comtoises aux imposants « tuyés » où sont fumés les saucisses et les jambons. Pontarlier passé, le fort de Joux, puis le lac de Saint-Point marquent l’approche du sommet du Doubs : le Mont d’Or (1 463 m) et son panorama sur les Alpes.

Au cœur du Parc naturel régional du Haut-Jura, on progresse désormais vers Mouthe, village bien connu pour ses hivers rigoureux, Chapelle-des-Bois, sa combe et ses deux lacs, Les Rousses et sa forêt du Massacre, terre du grand-tétras. Les Hautes-Combes surprennent par la beauté authentique qu’elles procurent, tandis que la haute chaîne du Jura correspond au chaînon le plus oriental, le plus étroit mais aussi le plus élevé de tout le massif (Crêt de la Neige à 1 720 m).

La GTJ prend fin dans l’Ain en foulant le très sauvage plateau du Retord dominé par le Grand Colombier.

 

 

La randonnée nordique

Difficulté : variable
Durée : Trois jours
Distance : 52 km
Dénivelé + : 1 688 m
Balisage : GR (blanc & rouge)

 

  • Jour 1 : Lélex > Mijoux (17 km)

Depuis la station de ski de Lélex, remontez en direction des crêtes dominées par le plus haut sommet du Jura, le Crêt de la Neige (1 720 m d’altitude) ϖ. Prenez au nord pour suivre la haute chaîne, avant de redescendre sur Mijoux, via la variante empruntant le col de la Faucille.

  • Jour 2 : Mijoux > Les Moussières (15 km)

Depuis Mijoux, remontez la pente pour rejoindre le tracé principal de la GTJ qui amène, sans grande difficulté, le randonneur jusqu’aux Molunes et ses superbes combes. Avant de rallier le gîte du soir, un passage s’impose à la fruitière des Moussières, la fromagerie aux trois AOC régionales.

  • Jour 3 : Les Moussières > Lélex (20 km)

La plus longue étape est aussi celle présentant le plus de dénivelés négatifs. Après avoir rejoint La Pesse puis traversé la frontière entre Jura et Ain, le sentier descend en direction de la vallée de la Valserine et ses pertes. Reste à longer le cours d’eau en direction de Lélex pour boucler l’itinéraire.

 

 

Télécharger (PDF, 14.29MB)

 

Le +

Topoguide La Grande Traversée du Jura… à pied (réf. 512) disponible sur www.gtj.asso.fr. Descriptif détaillé avec cartographie.

 

Grandes traversées du Jura

15-17 Grande rue

39150 Les Planches en Montagne

Tél. +33 (0)3 84 51 51 51

www.gtj.asso.fr (nouveau site)
 
D’autres randonnées nordiques dans le numéro 23 de Nordic Magazine :

A LIRE1 sur 1OU ENCORE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.